Molécules nucléaires et leurs modes de désexcitation : Le cas du 48Cr et de la réaction résonante 24Mg + 24Mg

par Marie-Delphine Salsac

Thèse de doctorat en Physique subatomique

Sous la direction de Florent Haas.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Le programme de recherche concernant les résonances moléculaires et le système 24Mg + 24Mg, réalisé au Tandem de Legnaro, a pour but l’étude des modes de désexcitation de la résonance reportée dans la littérature à ECM=45,7 MeV avec Jπ=36+ et Г = 170 keV. Le spectromètre de fragments PRISMA associé au détecteur γ CLARA a été utilisé afin d’obtenir l’alimentation ON et OFF résonance des voies inélastiques. J’ai démontré que le flux résonant est observé principalement dans les canaux inélastiques impliquant les membres 0+, 2+ et 4+ de la bande basée sur l’état fondamental de 24Mg. Ceci est en très bon accord avec les prédictions théoriques du modèle moléculaire de Uegaki et Abe. Seul 30 % du flux résonant a été observé dans les voies inélastiques et de transfert, du flux manquant a été étudié et recherché dans les voies de fusion/évaporation à l’aide du multidétecteur γ GASP utilisé pour la détection des γ issus des noyaux résiduels en coïncidence avec la boule de Si EUCLIDES pour la détection des particules légères chargées émises par le noyau composé. Un effet résonant faible a été mis en évidence dans un certain nombre de noyaux résiduels tels que 45Ti, 42Ca et 39K. J’ai également établi un lien entre le dinoyau prolate 48Cr formé par la réaction 24Mg + 24Mg et un noyau 48Cr juste après la transition de forme de Jacobi (de oblate à prolate). Toutefois, du flux manquant reste à découvrir. Je suggère de chercher ce flux dans la résonance géante dipolaire, qui après émission de particules pourrait alimenter des noyaux très déformés. Enfin, je propose de construire un nouveau détecteur de fragments pour rechercher les transitions électromagnétiques entre états résonants.

  • Titre traduit

    Nuclear molecules and their de-excitation modes : The case of 48Cr and of the 24Mg + 24Mg resonant reaction


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 113-115

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2006;5299
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.