Le contrôle descendant ocytocinergique : Modulation du système nociceptif et effet antinociceptif de l'ocytocine

par Jean-Didier Breton

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Pierrick Poisbeau.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    La lamina II de la corne dorsale de la moelle épinière reçoit et intègre les informations douloureuses en provenance de la périphérie par l’intermédiaire de neurones excitateurs et inhibiteurs organisés en réseaux complexes avant leur transfert vers le cerveau. Ces neurones sont régulés par des contrôles descendants supramédullaires qui vont modifier la réponse des réseaux médullaires. Parmi ceux-ci, j’ai pu mettre en évidence que le contrôle hypothalamo-médullaire ocytocinergique jouerait un rôle antinociceptif in-vitro et in-vivo par des techniques électrophysiologiques dans des conditions non pathologiques. Ceci passe par des effets à la fois postsynaptique (diminution de la capacité à générer des PA par une inhibition des courants K+) et présynaptique par une augmentation du tonus inhibiteur GABAergique. Dans des conditions d’inflammations périphériques, le tonus ocytocinergique médullaires est augmenté et lié à une diminution de l’hyperalgie associée à l’inflammation.

  • Titre traduit

    The oxytocinergic descending control : Nociceptive pathway modulation and antinociceptive action of oxytocin


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 172-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2006;5149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.