Rôle des PGRPs dans l'activation et dans le contrôle de la réponse immunitaire de Drosophila melanogaster

par Vincent Bischoff

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Julien Royet et de Jules A. Hoffmann.

Soutenue en 2006

à l'Université Louis Pasteur (Strasbourg) .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur le rôle des PeptidoGlycan Recognition Proteins au cours de la réponse immunitaire innée de la drosophile. Mes résultats démontrent que PGRP-SD coopère avec PGRP-SA et GNBP-1 dans la reconnaissance des bactéries à Gram-positif et l’activation de la voie immune Toll, contrôlant l’induction de certains peptides antimicrobiens. J’ai ensuite démontré que PGRP-SC1 et SC2, qui ont une activité enzymatique amidase, régulent activement la voie IMD. En dégradant le peptidoglycane, ces amidases diminuent en effet son pouvoir immuno-stimulateur. L’absence de contrôle de la réponse immunitaire à des effets développementaux, probablement liés à l’augmentation de l’apoptose. Un travail préliminaire sur PGRP-LF, indique que cette protéine fonctionne comme régulateur négatif des voies IMD et JNK. PGRP-LF agit en l’absence et en présence d’une infection, en limitant l’activation de ces deux voies de signalisation au cours du développement.

  • Titre traduit

    Role of PGRPs during the activation and the control of the Drosophila melanogaster immune response


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (Pagination multiple)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 66-76

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque Blaise Pascal.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Th.Strbg.Sc.2006;5188
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.