Le bilan orthophonique, entre mesures et interprétations : Exalang 5/8 ans, une batterie d'évaluation du langage oral et écrit

par Marie-Pierre Thibault

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Régine Delamotte-Legrand.

Soutenue en 2006

à Rouen .


  • Résumé

    La pratique du bilan orthophonique interroge en permanence ses utilisateurs. La question de la "mesure" des compétences langagières est au centre de cette recherche, en ciblant principalement la mesure des acquis et des déficits chez les enfants de 5 à 8 ans, tout en se positionnant comme une passerelle entre clinique et recherche. Cette thèse met au centre de la recherche la construction, l'étalonnage et l'utilisation d'un outil de mesure du langage oral et écrit : Exalang 5/8. Elle tente de répondre à la question paradoxale : "il faut mesurer le langage en orthophonie mais est-il mesurable?". Elle évalue les actes opératoires impliqués et les limites de la mesure. Elle s'applique à lier entre elles diverses compétences en langage oral et écrit, par des épreuves discriminantes. Elle montre que la mesure du langage chez un enfant est difficile en théorie et partiellement réalisable en pratique. Elle ouvre des pistes pour d'autres recherches, grâce aux corpus oraux et écrits recueillis.


  • Résumé

    The application of the evaluation in speech therapy questions its users permanently. The question of the "measurement" of linguistic competences is at the center of this search, by targeting mainly the measurement of the assets and the deficits in children aged 5 to 8 years, while positioning itself as a footbridge between private clinic and research. This thesis puts at the center of this search, the calibration and the use of a measuring instrument of the oral and written language: Exalang 5/8. It tries to answer the paradoxical question: "it is necessary to measure the language in a speech therapy approach but, is it measurable?". It evaluates the implied operational acts and the limits of measurement. It endeavours to bind between them various skills in oral and written language, through discriminating tests. It shows that the measurement of the language in a child is difficult in theory and partially realizable in practice. This thesis opens tracks for other research, thanks to the oral corpora and writings collected.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (241-[144] f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 226-233. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : XA8815
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.