Les technologies de l’information et de la communication dans l’éducation en Afrique subsaharienne : du mythe à la réalité : le cas des écoles de formation des enseignants au Burkina Baso

par Windpouiré Zacharia Tiemtoré

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Brigitte Albero et de Théophile Serge Balima.

Soutenue en 2006

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La recherche présentée vise à explorer les enjeux de l’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le domaine de l’éducation en Afrique sub-saharienne. Selon une approche à orientation socio-politique, il s’agit de contribuer à mettre en valeur les différentiels entre les discours d'acteurs sociaux et les pratiques effectives sur le terrain. L'étude se centre sur le cas de l'intégration des technologies dans la formation des enseignants d'un pays pauvre où le taux d'analphabétisme est important : le Burkina Faso. Ce travail tente de montrer qu’une intégration des TIC en éducation, dont l’objectif déclaré est de résoudre des difficultés d’ordre structurel, institutionnel et pédagogique et de réduire l'écart socio-économique avec les pays industrialisés, constitue une utopie au stade actuel du développement du Burkina Faso. Une utopie basée sur une interprétation mythique des technologies. Un premier chapitre réunit des éléments de contexte. Un deuxième chapitre propose un état des lieux des travaux antérieurs et les repères théoriques qui orientent cette recherche. Un troisième chapitre expose la démarche méthodologique. Un quatrième et dernier chapitre présente les résultats de l'analyse croisée de données d'observation (observation directe et fiches de renseignements), de données de contenus (textes officiels) et de données provenant de vingt-cinq entretiens d'acteurs éducatifs et politiques

  • Titre traduit

    Information and Communication Technologies in Education in Sub-Saharan Africa : from Myth to Reality : the case of Teacher Training Colleges in Burkina Faso


  • Résumé

    This research explores the consequences of introducing information and communication technologies (ICT) in the field of education in Sub-Saharan Africa. It seeks to identify, from a social policy perspective, the differences between the discourse adopted by differing social actors and actual field practice. The study is based on the integration of technologies in teacher training in Burkina Faso, where there are high levels of poverty and illiteracy. This work tries to show that the integration of the ICT in education, whose declared objective is to resolve structural, institutional and teaching problems, as well as reducing the socio-economic in-balance with other industrialized countries, is largely utopian, given the actual state of development in Burkina Faso – a utopia resulting from a mythical understanding of technology. After the presentation of the context of the research, (Chapter 1), the second chapter offers a review of the relevant literature and the theoretical approaches underpinning the research. Chapter 3 explains the methodology. The final chapter presents the results of the analysis, combining data from direct observation, official texts and interviews (25) with educators and politicians

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 183-195. Index des auteurs cités, des sigles et acronymes. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2006/122

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/REN2/0060
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.