L' objet pauvre : mémoire et quotidien sur la scène contemporaine française

par Jean-Luc Matteoli

Thèse de doctorat en Arts. Études théâtrales

Sous la direction de Didier Plassard.

Soutenue en 2006

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Dans les " sombres temps " du XXe siècle, le poids de l'Histoire s'est accru des horreurs de masse, jusqu'à affecter l'image même de l'homme : aussi certains appellent-ils le théâtre à éveiller de nouveau, selon la formule d'Aristote, " le sens de l'humain ". L'objet réel peut-il prétendre à ce rôle ? Introduit dans le champ de l'art en 1912, puis, sous son aspect de reste ou de ruine, immédiatement après la Première Guerre mondiale (Schwitters) ou la seconde (Kantor), il est certain que l'objet pauvre entretient un rapport avec la disparition - des idées, des êtres, des choses. L'observation du théâtre qui, à la marge, se développe depuis une trentaine d'années sous l'égide de l'objet récupéré, permet de cerner comment, malgré son insignifiance, il se présente sur les scènes marionnettiques, des arts de la rue ou d'un certain théâtre " régulier ", comme un objecteur : au jeu théâtral, à la représentation, mais aussi à l'obsolescence et l'oubli consécutif que prétendent compenser musées et commémorations. Ce témoin inerte, dont la présence modifie pourtant substantiellement les usages scéniques, donne aujourd'hui naissance à des esthétiques diverses, parfois canularesques, où la mémoire tient du refuge contre les soubresauts de l'Histoire, et de la résistance à l'engourdissement des anonymes. Poétiquement, il exige de l'acteur qu'il ne soit plus seul en scène et dialogue avec celui que Kantor tenait pour un partenaire à) part entière. C'est in fine, du metteur en scène disparu en 1990 que ce travail voudrait inventorier l'héritage, tant sont nombreux ceux qui, du Théâtre du Radeau à la compagnie Deschamps & Makeïeff en passant par les 26 000 couverts, reconnaissent en lui un des inspirateurs de leur propre démarche

  • Titre traduit

    The poor object : memory and all-day life in contemporary French drama


  • Résumé

    In the " dark times " of the twentieth century, the weight of history was further increased by mass horrors, affecting the very image of man. As a result, somme call upon drama to revive, as Aristotle put it, “the sense of human”. Can the real object be up to the part ? The poor object, introduced on the art scene, and later on, right after World War I (Shwitters) or World War II (Kantor), under the aspect of remnants or ruins, is obviously connected to disappearance – of ideas, beings, things. Through the study of the drama scene which has been developing over the last thirty years under the aegis of the discarded object, one realizes that the latter is very much present in puppet shows, street arts or a certain form of “more main stream” drama, and this despite its insignifiance. There, it plays the part of an objector to performance, to representation but also to the obsolescence and following neglect that museums and commemorations attempt to make up for. Nowadays, this few of them flirting with hoax, in wich memory resemble a refuge against the turmoils of history as well as resisting force to engulfing anonimity. Poetically speaking, the object forces the actor to renounce egotism and establish a dialogue with that which Kantor considered a full-fledges partner. In fine, this work is an ttempt to grasp the legacy of the Polish director who died in 1990, as so many artists and companies, from the Théâtre du Radeau, to the Deschamps & Makeïeff Compagny and the 26 000 couverts, see in him a source of inspiration for their own work

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

L'objet pauvre : mémoire et quotidien sur les scènes contemporaines françaises


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (949 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.p. 893. 933. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2006/86/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/REN2/0042
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : L'objet pauvre : mémoire et quotidien sur les scènes contemporaines françaises
  • Dans la collection : ˜Le œSpectaculaire
  • Détails : 1 vol. (254 p.-[26] p. de pl.)
  • Notes : Sommaire.
  • ISBN : 978-2-7535-1289-4
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. [245]-248
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.