La révolution des ouvriers nantais : le façonnement d'une identité sociale et culturelle, des années 1760 aux années 1830

par Samuel Guicheteau

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Croix.

Soutenue en 2006

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Au tournant des Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, Nantes est une grande ville industrielle et ouvrière. Dès 1760, l'activité cotonnière connaît un grand essor. Des indienneries concentrées et des filatures mécanisées sont bientôt créées. La rationalisation constitue la caractéristique fondamentale de l'industrialisation. Celle-ci affecte donc les ateliers comme les manufactures. Elle bouleverse les structures économiques et sociales de l'artisanat. Le développement de l'industrie nantaise s'inscrit pleinement dans la voie originale de l'industrialisation française, transition progressive plutôt que rupture brutale. Elle ne provoque pas une brutale déqualification du travail. Cependant, vers 1830, l'industrialisation s'accentue nettement. Le monde ouvrier nantais constitue un groupe social très important. Son identité se forge d'abord au travail et se fonde sur la qualification et l'autonomie. Cette identité est partagée par la plupart des ouvriers quels que soient leur niveau de qualification et leur cadre de travail. L'industrialisation n'étant pas une rupture brutale, elle persiste au cours de la période 1760-1840. Bien que traversé par des tensions et des césures, le monde ouvrier présente une réelle unité qui repose sur une identité, une condition socio-économique et des pratiques culturelles communes. De plus, il fonctionne comme un creuset. Les ouvriers nantais participent à la Révolution française en vertu de leur identité sociale et culturelle. Leur participation apparaît, à la fois, remarquable, autonome et originale. Elle suscite la maturation d'une conscience révolutionnaire. Tout en restant marquée par d'importantes contradictions, elle se développe en convergence avec le processus révolutionnaire. Elle s'accompagne de l'émergence d'une conscience sociale collective et d'une certaine politisation. Celles-ci sont confortées par l'engagement des ouvriers dans les affrontements des années 1830. Cet engagement révèle aussi la portée de la Révolution française

  • Titre traduit

    The workers'revolution in Nantes : the making of a social and cultural identity, from the 1760s to the 1830s


  • Résumé

    At the turn of the 18th and 19th centuries, Nantes was a great industrial and working-class town. From 1760, the cotton industry had been enjoying a period of great development. Consequently, cotton dye and print factories as well as machine-run spinning mills were soon to be built. Rationalisation became a main characteristic of the industrialisation process, affecting workshops as well as factories. It modified drastically the social and economic structures of the craft industry. Nantes' industrial development was fully in line with French industrialisation, a smooth and gradual transition rather than a violent break, which did not bring about any sudden work deskilling. However, industrialisation markedly increased around 1830. Nantes' working-class formed a large social group. It built up its identity on work first, based on skills and autonomy. This identity was shared by most workers regardless of their qualification level or their working environment. As industrialisation came about smoothly and gradually, it went on throughout the period from 1760 to 1840. Despite some tensions and clashes, the working-class enjoyed a real unity based on a common identity, common social and economic conditions and a common cultural practice. Moreover it worked as a melting pot. Nantes' workers took part in the French revolution on the grounds of their social and cultural identity. Taking part in the Revolution seemed remarkable as well as autonomous and original. It meant that a revolutionary consciousness had matured. While still flawed with contradictions, it had developed along with the revolutionary process. It came with the emergence of a social and collective consciousness and with some kind of politicisation. And the involvement of the working-class in the 1830 confrontations only strengthened these. This involvement showed the far-reaching consequences of the French revolution

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La révolution des ouvriers nantais : mutation économique, identité sociale et dynamique révolutionnaire, 1740-1815


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

La Révolution des ouvriers nantais : mutation économique, identité sociale et dynamique révolutionnaire, 1740-1815

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (830-656 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le juryThèse microfichée
  • Annexes : Bibliogr. f. 775-822. 2 vol. d'annexes

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire centrale.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La révolution des ouvriers nantais : mutation économique, identité sociale et dynamique révolutionnaire, 1740-1815
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (370 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0700-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 349-362. Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2008 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : La révolution des ouvriers nantais : mutation économique, identité sociale et dynamique révolutionnaire, 1740-1815
  • Dans la collection : Histoire , 1255-2364
  • Détails : 1 vol. (370 p.)
  • ISBN : 978-2-7535-0700-5
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.