Résurgences originaires, dénominateurs communs entre l'art et le rite : questions autour de l'altération

par Elena Liamara Carbune Michel

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Leszek Brogowski.

Soutenue en 2006

à Rennes 2 .


  • Résumé

    La théorie de Carl Gustav Jung, élaborée autour de la notion " d'âme anthropoïde " laisse supposer que l'individu porte avec soi un quantuum de valeurs et de symboles archétypaux, qui perdurent dans son inconscient, au-delà des faits culturels qui forgent sa perception par rapport à la réalité. C'est à partir de là que nous avons investigué ces multiples lectures possibles engagées autour de l'œuvre d'art. En interrogeant le champ des valeurs primitives, des comportements rituels, des projections mythologiques, des faits et des agissements explicables par l'adhésion à un ensemble de croyances communes, nous arrivons ainsi à définir ces dénominateurs qui font que l'art et le rite se reflètent et se répondent réciproquement. La mise en avant de ces éléments est ainsi un facteur qui amplifie la potentialité du message plastique. De là, le terme de " résurgence ", de là l'intérêt pour le sacrifice animal. Quelques questions sont posées également concernant l'altération corporelle, notre objet de travail étant cette dépouille animale de laquelle l'artiste aura fait un instrument de travail. La décomposition progressive de la chair connote, inévitablement, la consommation de l'animal immolé par le feu. Aussi, dans une autre perspective, elle soulève des angoisses et des contraintes dans le travail concret de l'artiste. La revisite de l'Actionnisme Viennois comprend ainsi quelques interrogations qui se proposent d'approfondir le rapport établi entre les faits artistiques et leur possible connotation rituelle. " Après un long silence, ils entendirent, dans les dunes, le chant limpide des rites ! "

  • Titre traduit

    Primeval resurgences, common denominators between art and the rite : questions about alteration


  • Résumé

    The theory that Carl Gustav Jung has elaborated around the notion of an “anthropoid soul” leads us to think that the individual bears in himself a quantum of archetypal values and symbols which remain in his unconscious, beyond the cultural facts that build up his perception in relation to reality. It is therefrom that we have investigated the various possible interpretations of the work of art. By questioning the field of primitive values, ritual behaviours, mythological projections, of the facts and activities that can be explained by the adhesion to a whole set of common beliefs, we succeed thus in defining the denominators which make that art and rite reflect on each other and reply to each other. Putting forward these elements is thus a factor that amplifies the potentiality of the plastic message. Hence, the term of “resurgence”, hence, the interest in the animal sacrifice. A few questions are also asked regarding the bodily alteration, the subject of our study being this animal corpse which the artist will have used as a working tool. The gradual decay of the flesh inevitably implies the consumption of the animal sacrificed through fire. Also, in a different perspective, it raises fears and constraints in the concrete work of the artist. So, the revisiting of the Viennese actionism includes a few questions whose object is to deepen the relationship established between the artistic facts and their possible ritual implications. “After a long silence, they could hear the clear song of the rites in the sand dunes !”

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (761 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 673-681. Index des noms d'artistes et répertoire des oeuvres d'artistes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2006/50/1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006/REN2/0025
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/3254
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MF 2076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.