Etude biomécanique de la course à pied par une méthode accélérométrique : comparaisons méthodologiques et applications

par Régis Le Bris

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Paul Delamarche et de Eric Barrey.

Soutenue en 2006

à Rennes 2 .


  • Résumé

    Ce travail avait pour but d'étudier la course à pied sur le terrain à partir des mesures d'un système ambulatoire basé sur un accéléromètre triaxial. Au cours de la première partie, nous avons fait le point sur les principales connaissances et les différentes méthodes de mesure concernant l'analyse biomécanique de la course à pied. Dans la seconde partie (études 1 & 2), nous avons étudié la validité de l'accéléromètre pour l'analyse de la course à pied à allure constante. Dans la troisième partie, nous avons utilisé l'accéléromètre pour l'analyse de la course à pied sur le terrain. L'objectif de l'étude 3 était d'estimer la dépense énergétique à partir de mesures d'accélération. La consommation d'oxygène a été estimée à l'aide d'un modèle linéaire multiple incluant l'impulsion antéropostérieure, l'activité cranio-caudale et la taille. Dans l'étude 4, nous avons analysé les variations de la technique de course au cours d'une épreuve exhaustive réalisée à la vitesse minimale sollicitant la consommation maximale d'oxygène. Nous avons observé des variations pouvant être considérées comme des altérations précoces de la technique de course en situation de fatigue

  • Titre traduit

    Biomechanical study of running by an accelerometric method : methodological comparisons and applications


  • Résumé

    The aim of this work was to study running biomechanics under field condition using an ambulatory measurement method based on a triaxial accelerometer. In the first part, we reviewed the knowledge and the different measuring methods relating to the biomechanical analysis of running. In the second part (studies 1 & 2), we studied the validity of the accelerometer for the analysis of running at constant mean velocity. In the third part, we used the accelerometer to study running under field conditions. The purpose of the study 3 was to predict with a good accuracy the energy expenditure as it has been described in literature. The oxygen consumption was estimated from a multiple linear model including anterior-posterior impulse, craniocaudal activity and the height. In the study 4, the purpose was to analyse during a constant track running test to exhaustion, the continuous changes in stride patterns of athletes running at maximal aerobic speed, i. E. The lowest speed that elicits maximal oxygen consumption in an incremental test. We observed some variations that could be considered as early alterations of running pattern when the athletes got fatigued

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (234 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 163-177. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2 - BU centrale (Rennes).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TR RENNES 2006/16
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.