Structure électronique de clusters de métaux de transition de composés de l'état solide

par Bruno Fontaine

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean-François Halet.

Soutenue en 2006

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail concerne l’étude théorique de composés de l’état solide dont la structure cristallographique peut être décrite sur la base de clusters octaédriques d’éléments de transition. Des calculs en méthode de la fonctionnelle de la densité ont été mis en œuvre. Ce manuscrit est divisé en cinq parties. La première comprend une introduction à la chimie des clusters de métaux de transition et aux relations structure-nombre d’électrons. Le second chapitre a trait à l’étude du mode de liaison dans des oxydes et oxyhalogénures de niobium à clusters octaédriques. La troisie��me partie aborde l’étude de la structure électronique de composés chlorures de tungstène à clusters W6Cl18. Ces clusters présentent un compte d’électrons excédentaire par rapport au compte généralement attendu pour ce type d’architecture. Le quatrième chapitre a trait à l’étude des relations structure-compte électronique d’oxydes de molybdène à chaînes infinies d’octaèdres métalliques à arêtes communes. La cinquième et dernière partie concerne l’étude théorique de la substitution de ligands halogènes inner par des ligands chalcogènes dans des motifs Mo6L14.

  • Titre traduit

    Electronic structure of solid state compounds containing transition metal clusters


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (134 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.