Identification, polymorphisme et évolution moléculaire de gènes du pouvoir pathogène chez le nématode à kyste de la pomme de terre Globodera pallida

par Alexandra Blanchard

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Éric Grenier.

Soutenue en 2006

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les nématodes à kyste du genre Globodera sont des vers microscopiques, hétérotrophes qui parasitent les racines des plantes essentiellement de la famille des Solanacées. Ces organismes sont des endoparasites obligatoires qui établissent une relation très étroite avec leur plante hôte. Ils peuvent ainsi se nourrir par le biais d'un site nourricier très élaboré. Celui-ci est mis en place grâce à des protéines sécrétées par le nématode, directement injectées dans les cellules végétales grâce à leur stylet (organe de la partie antérieure assimilable à une aiguille creuse). La fonction des protéines du pouvoir pathogènes identifiées est très souvent inconnue. Nous avons étudié la variabilité des gènes codant ces protéines au sein de la famille des nématodes à kyste ainsi que leur mode évolutif. Les gènes du pouvoir pathogène semblent avoir des tempos d'évolution nettement plus rapide que les gènes de ménage et semblent être soumis à des pressions de sélection diversificatrices.

  • Titre traduit

    Identification, polymorphism and molecular evolution of pathogenicity genes in the potato cyst nematode Globodera pallida


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (230 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/133
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.