Expression des molécules HLA-G solubles au cours des leucémies aiguës et étude de l’impact fonctionnel via les cellules dendritiques

par Frédéric Gros

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Laurence Amiot.

Soutenue en 2006

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les molécules HLA-G jouent un rôle immunomodulateur au cours de la grossesse. Elles peuvent être exprimées aussi lors de contextes tumoraux, suggérant un rôle dans l’échappement tumoral. Ce travail a mis en évidence l’expression de molécules HLA-G lors des leucémies aiguës. L’impact de HLA-G sur les cellules effectrices de l’immunité peut-être direct ou indirect via les cellules dendritiques. Des molécules HLA-G ont été détectées sur des cellules dendritiques en contexte tumoral, ce travail a confirmé leur potentialité d’expression in vitro. Enfin, a été étudiée une action potentielle de HLA-G sur l’immunité via les cellules dendritiques. Ainsi, comme montré dans d’autres travaux, HLA-G inhibe la maturation des cellules dendritiques, mais au-delà d’un rôle sur les lymphocytes T, il semble que cette inhibition ait une action négative sur les cellules NK. Ce phénomène observé in vitro pourrait avoir un impact néfaste sur la réponse antitumorale.

  • Titre traduit

    Soluble HLA-G molecules expression during acute leukemia : study of functionnal impact via dendritic cells


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (133 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 104-131

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.