α-méthylène-γ-lactones lichéniques : extraction, isolement et synthèse d'analogues

par Anne-Cécile Le Lamer

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Joël Boustié.

Soutenue en 2006

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les lichens constituent une source de composés originaux peu explorés pour leurs potentialités thérapeutiques, notamment anticancéreuses. L’acide protolichestérinique (APL) issu de Cetraria islandica a été retenu pour mener notre étude. Après l’isolement de cette alpha-méthylène-gamma-lactone et de ses dérivés par chromatographies, le développement de méthodologies originales pour l’extraction, la purification et la synthèse de dérivés de l’APL a été entrepris. Une chimiothèque d’alpha-méthylène-gamma-lactones a ainsi été synthétisée via l’introduction d’un support fluoré dans une séquence réactionnelle. L’activité cytotoxique des produits obtenus sur des lignées de mélanome a permis de confirmer l’importance de ce motif. Ces composés originaux méritent enfin d’être étudiés sous un aspect chimiotaxonomique. Des extractions en parallèle ont été réalisées afin de cribler rapidement 24 lichens et des techniques de détection et de purification sélectives de ces dérivés sont proposées. Une stratégie de piégeage et de relargage sur support fluoré a notamment permis d’isoler l’APL de façon originale.

  • Titre traduit

    Lichen α-methylene-γ-lactones : extraction, purification and derivatives synthesis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-162 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. [85]-98

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/92
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.