Analyse fonctionnelle de MELK (Maternal Embryonic Leucine zipper Kinase), une protéines kinase dépendante du cycle cellulaire, dans des cellules humaines et de xénope

par Caroline Badouel

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Michel Philippe.

Soutenue en 2006

à Rennes 1 .


  • Résumé

    MELK (Maternal embryonic leucine zipper kinase) est une protéine kinase dépendante du cycle cellulaire impliquée dans le contrôle de la prolifération cellulaire. Elle appartient à la famille de kinases KIN1/PAR-1/MARK dont les membres sont impliqués dans la mise en place de la polarité, la stabilité des microtubules, le cycle cellulaire ou la signalisation. Après avoir montré que MELK n'est pas impliquée dans la mise en place de la polarité cellulaire, nous nous sommes intéressés à la régulation de MELK. Nous avons montré que MELK est régulée en mitose par phosphorylation par le MPF (M-phase promoting factor) et la MAPK (Mitogen-activated protein kinase) et qu'une partie des protéines MELK est rapidement dégradée à la sortie de mitose. Enfin, nous avons montré que la surexpression de MELK dans les embryons de xénope entraîne un défaut de cytocinèse visualisé par l'apparition de cellules polynucléées, suggérant un rôle de MELK dans la cytocinèse.

  • Titre traduit

    Functional study in human and Xenopus cells of MELK (Maternal Embryonic Leucine zipper Kinase), a cell cycle dependent protein kinase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (176 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 166-176

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2006/52
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.