Consommation de substances psychoactives chez les pré-adolescents. Estime de soi, anxiété et activité physique et sportive

par Caroline Binsinger

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Patrick Laure.

Soutenue en 2006

à Reims .


  • Résumé

    Les comportements à risque pour la santé, dont la consommation de substances psychoactives, sont souvent initiés dès l’adolescence. L’efficacité de la prévention sur ce thème, auprès des plus jeunes, dépend donc de la connaissance des déterminants à ces conduites. L’objectif de ce travail est l’analyse des relations entre trois facteurs de protection et/ou de vulnérabilité (estime de soi, anxiété-trait et activité physique et sportive - APS), et l’usage de produits chez les pré-adolescents, au travers du modèle de santé interactionniste. Une cohorte de 1 230 collégiens volontaires, a été suivie pendant quatre ans. Les données ont été recueillies tous les semestres par auto-questionnaire portant, entre autres, sur la santé, l’APS, l’estime de soi, l’anxiété-trait et les consommations de substances (tabac, alcool, cannabis, médicaments anxiolytiques et hypnotiques, vitamines). Les principaux résultats montrent que près de 40 % des élèves pratiquent une APS régulièrement, et qu’entre 11 et 14 ans, la prévalence de l’usage régulier de cannabis est multipliée par 34, et celle de tabac par 9. En outre, des facteurs de protection élevés et de vulnérabilité bas sont liés à un moindre usage de produit. Les filles disposeraient de facteurs de protection et de vulnérabilité plus sujets à variation que les garçons, en cas de consommation de tabac, médicaments anxiolytiques ou hypnotiques, ou de vitamines, substances préférentiellement consommées par les filles. Ce travail confirme la nécessité de développer, tôt, les compétences psychosociales propices à l’adoption de comportements favorables à la santé, au sein d’un environnement sensibilisé à ces questions.

  • Titre traduit

    Drug use by early-adolescents. Self-esteem, anxiety and physical activity


  • Résumé

    Context: health risk behaviours, for instance drug use, are often initiated during the adolescence period. Thus, the behaviour’s determining factors have to be known to realize preventative actions among these young people. Aim: to analyze the relationship between three protective and/or risk factors (self-esteem, trait-anxiety and extra-curricular physical activity - ECPA), and drug use by early-adolescents, through the interactionist health model. Study design: A cohort of 1 230 voluntary pupils, followed for a period of four years. Data were collected every six months by self-report questionnaires. The document included questions on health, ECPA, self-esteem, trait-anxiety, and drug use (tobacco, alcohol, cannabis, anxiolytics, hypnotics, vitamins). Main results: nearly 40 % of the pupils practice regularly ECPA. Between 11 and 14 year of age, the prevalence of regular use of cannabis was multiplied by 34, and that of tobacco by 9. High protective factors and low risk factors are related to less drug use. Girls tend to have protective and risk factors more prone to variation than boys, in the event of consumption of tobacco, anxiolytic or hypnotic drugs, or vitamins, substances preferentially consumed by girls. Conclusion: this work confirms the need to develop, in children, psychosocial competences so that they can adopt favourable health behaviors.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 403 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 319-356

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06REIMS021
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06REIMS021Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.