Contribution à la conception d’un outil adapté à l’Opérateur Humain pour la reconstruction d’une traçabilité « approchée »

par Philippe Vellemans

Thèse de doctorat en Automatique, traitement du signal et génie informatique

Sous la direction de Patrice Billaudel et de Bernard Riera.

Soutenue en 2006

à Reims .


  • Résumé

    Depuis la crise de l’ESB, le terme traçabilité a acquis ses lettres de noblesse médiatique. Actuellement le mot est abondamment utilisé dans le secteur agroalimentaire, mais aussi dans d’autres, comme l’automobile ou les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication. On peut dire que la traçabilité est une des préoccupations essentielles en matière de qualité. Par conséquent, tracer l’Information est devenu un enjeu vital pour les systèmes de gestion de production, de qualité, de diagnostic. Pour cela, il est nécessaire de développer des méthodes et des outils adaptés qui répondent aux besoins des industries. Dans ce mémoire, suite à ce constat, nous avons dégagé une problématique de recherche dont l’objectif est d’exploiter au mieux les différentes sources de données (objectives et subjectives) sur le procédé et le produit en vue d’extraire des informations pertinentes sur la traçabilité du produit. Nous proposons un état de l’art et un état des lieux sur la traçabilité dans l’industrie de tous secteurs confondus et sur les outils mis en œuvre pour obtenir cette traçabilité. Nous répondons ensuite à la problématique en proposant un nouveau type de traçabilité : la « traçabilité temporelle approchée », ainsi qu’un outil permettant de quantifier ce type de traçabilité. Pour cela, nous avons utilisé la théorie des ensembles flous et la théorie des possibilités. Enfin, nous terminons en appliquant nos méthodes et outils à travers un exemple à caractère pédagogique fortement basé sur une production industrielle existante.

  • Titre traduit

    Contribution for design a tool adapted to Human Operator for the rebuilding of an « approximate » traceability


  • Résumé

    Since the crisis of BSE, traceability term is often used. Currently the word is abundantly used in the agroalimentary sector, but also in others, like the car industries or the Information and Communication Technologies. The traceability has a strong link with the quality. Consequently, to trace Information became a vital stake for the systems of diagnosis, quality, production control. For that, it is necessary to develop adapted methods and tools for industries. In this thesis, we released problems of research whose aim is as well as possible to exploit the various data sources (objective and subjective) on the process and the product in order to extract from relevant information on the product traceability. We propose a state of the art on the traceability in industry and on the tools implemented to obtain this traceability. Then, we answer the problems by proposing a new type of traceability: the “approached temporal traceability”, as well as a tool allowing to quantify this type of traceability. For that, we used the fuzzy set theory and the theory of the possibilities. Lastly, we finish by applying our methods and tools through an example in teaching matter strongly based on an industrial production.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 181 f.
  • Annexes : Bibliogr. f. 173-181

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 06REIMS020
  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Bibliothèque Moulin de la Housse.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06REIMS020Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.