Mise en évidence de l'intégration membranaire de la mitoxantrone à l'échelle de la cellule vivante par spectroscopie Raman SERS et transfert d'énergie de fluorescence

par Gilles Breuzard

Thèse de doctorat en Pharmacie. Biomolécules et dynamique cellulaire

Sous la direction de Jean-Marc Millot.

Soutenue en 2006

à Reims .

  • Titre traduit

    Membrane integration of mitoxantrome at the range of living cell by Raman SERS spectroscopy and fluorescence energy transfer


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans un modèle cellulaire de résistance multiple, la nature de l'interaction médicament/membrane reste un paramètre encore mal décrit bien qu'important pour définir l'incorporation intracellulaire du xénobiotique. Les objectifs ont été de développer des méthodes spectroscopiques permettant une analyse de l'intégration de la mitoxantrone (MTX) dans un modèle de résistance cellulaire de type BCRP/MXR. D'une part, la spectroscopie SERS (Surface-Enhanced Raman Scattering) implique un colloïde d'argent extracellulaire permettant une exaltation Raman de molécules en situation membranaire. D'autre part, le transfert d'énergie d'une sonde membranaire fluorescente vers MTX permet de déterminer des paramètres d'intégration du médicament dans les deux feuillets de la membrane. Une exaltation SERS de MTX est observée lorsque le rayonnement laser est focalisé sur un grain de colloïde en contact avec la membrane de cellules traitées par le médicament. Ces résultats sont interprétés comme une intégration partielle de MTX sur la membrane plasmique. De plus, une intensité SERS de MTX trois fois plus importante est observée chez les cellules résistantes, ce qui est assimilée à une accessibilité plus importante de MTX par le colloïde. Par transfert d'énergie de fluorescence, une quantité équivalente de molécules de MTX intégrées dans la membrane entre les deux types cellulaires a été déterminée. En conclusion, la spectroscopie SERS et le transfert d'énergie de fluorescence permettent une analyse sélective de molécules anticancéreuses à l'échelle de la membrane plasmique. Des modifications de la structure membranaire pourraient être à l'origine des différences d'intégration de MTX.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.( 196f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.137-172

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHP06201
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 6782
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.