Etude du rôle des papillomavirus humains dans la cancérogenèse des voies aéro-digestives supérieurs

par Cyrille Coissard

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Marie-Danièle Diebold et de Christine Clavel.

Soutenue en 2006

à Reims .


  • Résumé

    Le@rôle des papillomavirus humains (HPV) à haut-risque dans le développement de certaines tumeurs de l'oropharynx et des voies respiratoires est vraisemblable. Dans ce contexte, la mise à disposition très prochaine de vaccins prophylactiques anti-HPV pourrait avoir une importance capitale. Les recherches effectuées au cours de cette thèse concernent d'une part, la détection et le génotypage des HPV dans une série de 218 cas de cancers du poumon et l'étude de l'expression de E6 lorsque l'ADN d'HPV était détecté et d'autre part, la recherche et le génotypage des HPV dans une série de 58 tumeurs de l'amygdale palatine et l'étude de la charge virale HPV16. Ces dernières données ont été stratifiées avec des marqueurs cellulaires et des données cliniques et en particulier la survie des patients selon le statut HPV. Les résultats ont permis de confirmer que les HPV ne seraient pas impliqués dans la cancérogenèse pulmonaire. En revanche, ces virus pourraient jouer un rôle carcinogène dans une proportion non négligeable (>20%) de tumeurs amygdaliennes; les patients avec une tumeur HPV positive ont par ailleurs montré une meilleure survie globale. Des résultats complémentaires concernent l'étude de l'expression des ARNm codant les oncoprotéines virales E6 et E7 dans une série de 177 tumeurs de l'oropharynx et de la base de la langue.

  • Titre traduit

    Study of the involement of the human papillomaviruses of the carcinogenesis in the upper aero digestives tratus


  • Résumé

    The @high-risk human papillomaviruses (HPV) may play a role in the carcinogenesis of some oropharyngeal and upper airways tumours. Thus, the use of prophylactic anti-HPV vaccines could be of high interest. In this work, the studies involve on the one hand, the detection and HPV genotyping in 218 lung cancer cases and the analysis of the E6 expression when HPV DNA was detected, on the other hand, the detection, HPV genotyping and analysis of the HPV16 viral load in a serie of 58 tonsillar cancers. These data where then stratified regarding cellular markers and clinical data particlularly the survival. The results confirmed that the HPV were not implicated in the lung carcinogenesis. On the contrary, these viruses seem to play a role in 20% of tonsillar cancers. Moreover, the patients having a HPV positive tumour showed a better overall surviavl. Complementary results involved the study of E6/E7 mRNA expression in 177 oropharyngeal and base of tongue tumours.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(160 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.128-157

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Santé.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : SATHM06207
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 7468
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.