L'humanisme : origines, évolution et contestations de la notion

par Lydia Beaumont

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Claude Bourdin.


  • Résumé

    Surdéterminé, l'humanisme est une vaste notion confuse qui contient cependant une vitalité philosophique, politique et éthique. Abordé ici dès les sophistes contestés par la philosophie antihumaniste de Platon, l'humanisme évolue à travers diverses tendances contraires ou complémentaires, qui accordent une certaine valeur à l'homme (supérieur ou vulnérable), liée à une confiance nuancée en celui-ci. L'antihumanisme n'est pas tant un déni de l'humain qu'une remise en place de l'homme. C'est à partir de là que peut se vivre et se penser l'humanisme aujourd'hui. Il est une attitude et une pensée qui se soucient du cours du monde, un défi qui comporte des exigences éthiques et politiques qui doivent être effectives en vue d'un monde commun habitable pour les humains imprévisibles, un monde délié de l'omnipotence d'un capitalisme et d'une technique qui repoussent à la marge ce qui leur résiste

  • Titre traduit

    Humanism : origins, development and protest about the notion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (349 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 342-349

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.