La planification urbaine en Libye et dans sa capitale Tripoli

par Khaled Nser

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gilles Ferréol.

Soutenue en 2006

à Poitiers , en partenariat avec Université de Poitiers. UFR de sciences humaines et arts (autre partenaire) .


  • Résumé

    La Libye a connu, depuis 1969, un vaste programme de développement qui a contribué à faire évoluer positivement la situation économique et sociale du territoire. Parallèlement, le pays n'a pas échappé à plusieurs phénomènes tels que l'urbanisation anarchique et l'émergence de grandes villes avec, pour conséquence, un dysfonctionnement urbain et un déséquilibre dans la répartition géographique de la population, puisqu'à l'échelle nationale, l'espace libyen est de structure monocéphale, polarisé sur le littoral, créant ainsi des disparités inter-régionales. Bien que la Libye ait appliqué plusieurs politiques d'aménagement depuis 1970 pour limiter la pression continue dans les grandes agglomérations -Tripoli en particulier- et résoudre divers problèmes d'environnement, les difficultés perdurent. Compte tenu de ces éléments, nous avons orienté notre recherche sur l'étude du phénomène d'urbanisation en relation avec les programmes de développement. Notre travail s'articule autour de trois parties. La première, théorique, permet de cerner l'ensemble des concepts et mécanismes afférant à la planification. La deuxième et la troisième analysent celle-ci en lien avec les évènements socio-historiques les plus marquants, notamment ceux se rapportant aux sites symboliques d'appartenance.

  • Titre traduit

    City planning in Libya and in its capital Tripoli


  • Résumé

    Since 1969, Libya benefited from a vast program of development which contributed to the development of the economic and social situation on the territory. In parallel, the country couldn't avoid several phenomena such as the anarchistic urbanization and the emergence of large cities which caused an urban dysfunction and an imbalance in the geographical distribution of the population since on the national scale. Libyan space is of monocephalic structure, polarized on the littoral, thus creating interrogional disparities. Although, since 1970, Libya applied several policies of development to limit the continuing pressure in the large cities, especially in Tripoli, and to solve the problems which emerged in those cities, the difficulties endure. According to the preceding elements, we directed our research towards the nature of the relationship between the phenomenon of urbanization and the city planning. Our work is articulated around three parts. The first part deals with theoretical issues, namely definitions of the concepts and mechanisms related to city planning. The second and the third parts refer to this phenomenon in a socio-historic perspective : we thus analyze it by underlining the importance of events which left their mark on certain symbolic sites.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (559 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 467 références

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme (Dunkerque).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : URB/NSE/1(1)
  • Bibliothèque : Maison de la Recherche en Sciences de l'Homme (Dunkerque).
  • PEB soumis à condition
  • Cote : URB/NSE/1(2)
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.