La littérature kanak francophone entre revendication d'identité culturelle et interculturalité

par Julia Doelrasad

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Colette Camelin.


  • Résumé

    La Nouvelle-Calédonie voit naître depuis peu la littérature kanak francophone. Née dans les années quatre vingt, il s'agit d'une littérature émergente dont l'oeuvre fondatrice est le recueil "Sous les cendres des conques" de Déwé Gorodé, publié en 1985. Dès ce premier ouvrage s'amorce une problématique centrée sur le combat anticolonialiste et sur la revendication identitaire. C'est paradoxalement par l'usage de la langue de domination, la langue française, que la société kanak va pouvoir se réapproprier ses valeurs. Les auteurs sont dans une position ambigüe : revendicateurs d'une identité culturelle tout en tendant vers l'interculturalité. Nous sommes en présence d'une littérature où transparait inévitablement la coexistence de plusieurs cultures. Cette interculturalité crée alors un espace d'échange, et donne à voir une autre manière d'être au monde

  • Titre traduit

    Francophone kanak literature, between the demands for a cultural identity and multiculturalism


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 321-331

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.