Le développement des territoires hors métropolisation

par Gwénaël Doré (Dore)

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Bernard Guesnier.


  • Résumé

    Après 40 ans d'existence, le développement local est passé d'un statut marginal à une position au coeur des politiques de développement, sous l'effet combiné des politiques nationales et européennes. Il connaît toutefois aujourd'hui une double fragilité en France, à la fois en raison d'un certain retrait des interventions publiques de l'Etat et de l'Union européenne et d'une métropolisation croissante. Face à des analyses économiques massivement favorables à la polarisation, il s'agit d'examiner les véritables marges de développement pour les territoires hors métropoles, reposant non seulement sur les limites des processus dominants mais aussi sur les attraits spécifiques de ces territoires, des attraits renforcés par les évolutions des préférences de localisation du facteur travail et des ménages. Ceci conduit à dégager les politiques et les stratégies d'acteurs susceptibles de favoriser le développement d'un maximum de territoires, au travers d'une ingénierie adaptée, s'inscrivant dans la globalisation, activant la mobilisation des ressources et renforçant des complémentarités, s'appuyant sur l'organisation et la coordination des acteurs, dans le cadre d'une proximité organisée dépassant le strict niveau local.

  • Titre traduit

    ˜The œterritorial development except metropolisation


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    After 40 years of existence, local development passed from a marginal statute to a central position regarding the development policies, under the combined effect of the national and european policies. It is marked however today by a double fragility in France, because of a certain withdrawal of the State and European union public intervention and of an increasing metropolisation. Vis-à-vis economic analysis massively favorable to polarization, the stakes are to examine the true margins of development for the territories except metropolises, resting not only on the limits of the dominant processes but also on the specific attractions of these territories, attractions reinforced by the evolutions of the localization preferences of labour and the households. These results in formulating policies and actors strategies likely to support the development of a maximum of territories, through adapted engineering, adjusting towards globalization, mobilization of resources and reinforcement of complementarities. This process must being based on the organization and the coordination of the actors, within the framework of an organized proximity exceeding the strict local level.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 283-309

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.