Intégration de bases de données hétérogénes par articulation "a priori" d'ontologies : application aux catalogues de composants industriels

par Dung Nguyen Xuan

Thèse de doctorat en Informatique et applications

Sous la direction de Ladjel Bellatreche et de Guy Pierra.


  • Résumé

    Les principales limitations des systèmes d’intégration de données existants sont soit leur absence d’automatisation en l’absence d’une ontologie partagée, soit l’absence d’autonomie des sources dans le cas où une ontologie partagée est utilisée, et, dans tous les cas l’absence de prise en compte des besoins d’évolution asynchrone tant des différentes sources de données que des ontologies. Dans cette thèse, nous proposons d’abord une approche d'intégration permettant d'assurer une intégration entièrement automatique de sources de données, tout en laissant à chacune des sources une autonomie significative tant au niveau de sa structure qu'au niveau de son évolution. Cette approche suppose que chaque source contienne à la fois sa propre ontologie et les relations sémantiques qui l'articulent a priori avec une ou des ontologie(s) partagée(s). Nous proposons ensuite un modèle qui permet une gestion automatique de l’évolution asynchrone de notre système d'intégration à base ontologique. L'hypothèse fondamentale autour de ce modèle, appelée principe de continuité ontologique, stipule qu'une évolution d'une ontologie ne peut infirmer un axiome antérieurement vrai. Nous proposons enfin dans la dernière partie de cette thèse, une méthode d’intégration par réification des correspondance entre ontologies. Cette approche permet de traiter de façon neutre, indépendante de tout langage ou environnement des correspondances arbitrairement complexes entre ontologies. L'ensemble de ces propositions a été validé sur des exemples issus du commerce électronique professionnel (B2B) et de l'intégration des catalogues de composants industriels (projet PLIB).

  • Titre traduit

    Integration of heterogeneous databases by using a priori articulation of ontologies : application to the catalogues of industrial components


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    The major limitations of the existing data integration systems are: (1) the absence of automation without a shared ontology, or (2) the absence of source autonomy if a shared ontology is used, and, (3) in both cases, the failure to support asynchronous evolution of different data sources as well as different ontologies. In this thesis, we first present an ontology driven integration approach called a priori approach. Its originality is that each data source participating in the integration process contains an ontology that defines the meaning of its own data. This approach ensures the automation of the integration process when all sources reference to a shared ontology, and extends by adding their own concept specialisation. Secondly, we propose a model for managing automatic asynchronous evolutions of our ontology-based integration system. The fundamental assumption of this model, called principle of ontological continuity, assumes that an evolution of an ontology should not make false an axiom that was previously true. Finally, in the last part of this thesis, we propose an integration method by modelling the mapping between ontologies. We show that this method allows us to treat the complex mapping between ontologies, in a neutral way, independent of any language or environment. All of these proposals have been verified by empirical results from the professional e-commerce (B2B) and the electronic catalogues integration (the PLIB project).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (x-188 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 110 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06/POIT/2367-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.