Contrôle biologique des nématodes parasites de la chèvre par le champignon nématophage "Duddingtonia fagran" : influence sur la biodiversité

par Carine Paraud

Thèse de doctorat en Physiologie. Biologie des organismes, populations, interactions

Sous la direction de Christophe Chartier.


  • Résumé

    La forte prévalence des nématodes résistants dans les élevages caprins oblige à envisager des méthodes de contrôle non chimiques telles que le contrôle biologique par le champignon nématophage, Duddingtonia flagrans. Dans la première partie de notre travail, son activité a été évaluée contre les principaux strongles des caprins. La distribution, par voie orale, de 5105 chlamydospores/kg/jour a réduit de plus de 80 % le nombre de larves des strongles digestifs. Aucune activité sur les larves du strongle pulmonaire, Muellerius capillaris, n'a été observée. Lors d'une administration contrôlée, aucune relation entre la dose de spores et la réduction de développement larvaire n'a été obtenue, contrairement à ce qui a été observé lors d'une distribution à l'auge : la dose minimale de 5105 spores/kg doit être utilisée en élevage. La cinétique d'excrétion des spores permet de conclure qu'une distribution quotidienne est nécessaire. Ce schéma a été évalué sur un groupe de chevrettes. La dose de 5105 spores/kg/jour conduit à une réduction du nombre de larves en coproculture mais une dose double est nécessaire pour améliorer les paramètres parasitologiques et zootechniques. Dans une seconde partie, des effets défavorables de la présence des spores dans les fèces ont été recherchés. La présence de spores n'affecte ni la dégradation des matières fécales ni les populations de nématodes libres du sol. Aucune activité sélective majeure de D. Flagrans n'a été constatée vis-à-vis des trois strongles majeurs des caprins. Ces résultats montrent l'intérêt du contrôle biologique dans le cadre de la lutte intégrée contre les nématodes chez les caprins

  • Titre traduit

    Biological control of goat nematodes by the nematophagous fungus "Duddingtonia flagrans" : Impact on biodiversity


  • Résumé

    The very high prevalence of anthelmintic resistance in the goat flocks force to develop new schemes for the control of nematode infections. Amongst them, the distribution of Duddingtonia flagrans spores has yet proved its efficacy in reducing the number of developing larvae of different nematodes in sheep and cattle. In the first part of this work, its efficacy against the main goat nematode larvae was tested. For the gastro-intestinal species, the larval number reduction was higher than 80 % with a dose of 5105 spores/kg BW/day. On the contrary, it was unable to trap or to alter the infectivity of Muellerius capillaris first-stage larvae. All the tested doses of spores gave the same reductions in conditions of controlled administration. On the contrary, in farm conditions, a dose response was shown : the minimal dose to recommend appears to be 5105 spores/kg BW/day. The kinetic study showed that a daily distribution is necessary. When this spore distribution scheme was applied in a goat flock, we showed that the distribution of 106 spores/kg BW/day is necessary to obtain very small results. In the second part of the work, the impact of D. Flagrans on the biodiversity was assessed. We were unable to see any major effect of the spore presence on the degradation of faeces nor on the free-living soil nematode populations. The distribution of spores did not disturbed the nematode parasite populations. All these results indicate that D. Flagrans is a good candidate for biological control and may be useful in an integrated scheme of control of nematode parasites of goats

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (274 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 325 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 06/POIT/2265-B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.