La différenciation des pays sur l'échelle du progrès et l'impératif de développement au regard du droit

par Diarra El Ide

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de François-Paul Blanc.

Soutenue en 2006

à Perpignan .


  • Résumé

    Il y a une pluralité de pays à laquelle correspond une pluralité de niveaux de développement qui donnent lieu à des statuts dissemblables. Cette variété des situations reflète une fluctuation des conditions socio-économiques dont l’évaluation implique l’études des indicateurs et stratégies de développement, des facteurs naturels, des éléments culturels et des perspectives. La prise en compte du caractère interdisciplinaire des questions ne réduit pas l’intérêt et la spécificité de la dimension juridique, car la différenciation des pays est à l’origine deux Droit International du Développement dont l’analyse passe par la mise en exergue de son cheminement historique, son cheminement normatif et la détermination de sa positivité et de son effectivité. Cette étude tente une démarche de synthèse des travaux abondants dans ce domaine à travers une analyse comparative qui emprunte, selon les questions, une approche dialectique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (359 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 338-349

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2006 IDE
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.