Théorie et applications de la fonction distance directionnelle en économie de la production

par Nicolas Peypoch

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Walter Briec.

Soutenue en 2006

à Perpignan .


  • Résumé

    Le présent sujet concerne la microéconomie de la production. Plus précisément, cette recherche a pour objet l'introduction de nouvelles méthodes d'analyse de l'efficacité et de la productivité des unités de production. Pour répondre à cet objectif, nous utilisons le concept de fonction distance directionnelle. La première contribution de notre exposé est relative à l'introduction d'une nouvelle mesure d'efficacité et de productivité agrégée. Dans un second temps, cette recherche se consacre à proposer une notion de neutralité parallèle du progrès technique en input et en output. Dans un troisième temps, nous avons introduit une nouvelle méthode de décomposition de la productivité. Le quatrième apport théorique de ce travail concerne les rendements d'échelle. Nous dérivons une notion de rendements d'échelle aplha à partir de celle de technologie homogène de degré alpha. Les méthodologies que nous avons élaborées ont vocation à être opérationnelles. Ainsi, nous mettons en évidence la valeur heuristique de notre nouvel indicateur de productivité agrégé de Luenberger à travers deux applications: la première concerne l'économie de l'éducation alors que la seconde s'intéresse à l'économie du tourisme.

  • Titre traduit

    Theory and applications of directional distance function in production economics


  • Résumé

    This work is about production microeconomic. More precisely, the purpose of this thesis is to introduce new tools in order to analyze efficiency and productivity of the production units. To do this, we use the directional distance function. The contributions are the following: first, we introduce a new aggregate measure of efficiency and productivity. Second, we propose a notion of parallel neutral technical change in input and output. Third, a new decomposition of the productivity is proposed. Fourth, we propose a notion of alpha returns to scale, which is derived from that of homogeneous technology of degree alpha. Finally, we show how our new aggregate Luenberger productivity indicator can be implemented by considering two empirical applications: the first is about education economics whereas the second is about tourism economics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX, 255 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. 243-255

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TD 2006 PEY
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.