Valoriser la dimension genre dans le processus de conception d'applications interactives

par Marion Latapy-Etcheverry

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Mauro Gaio.

Soutenue en 2006

à Pau .


  • Résumé

    S'intéressant au problème de l'acceptabilité des applications interactives grand public, nous proposons de valoriser le genre comme outil prescriptif, d'aide à la conception d'applications interactives pour favoriser leur acceptabilité. En effet, le genre est une dimension culturellement inhérente à toute activité de communication, et les genres, socialement établis, induisent des structures de communication admises et reconnues par les interactants. De l'étude des genres, nous proposons un modèle permettant de cadrer la place du genre dans les applications interactives. La place prédominante de la communication, observée au cours de cette étude, nous conduit à proposer un modèle, dérivé de l'étude des approches linguistiques, décrivant des propriétés de structures de communication, porteuses d'interaction. Nous proposons ensuite cinq étapes récurrentes de conception d'applications, dans lesquelles le genre est implicitement ou explicitement considéré ainsi que des recommandations valorisant le genre lors de la conception. Nous introduisons une notation d'aide à la spécification de scénarios d'interaction, facilitant la prise en compte de ces recommandations. Enfin, nous proposons des critères d'évaluation centrés genre, l'objectif étant de conduire à des conclusions centrées genre, exploitables dans une approche de conception itérative valorisant le genre. Une expérimentation rend compte de cette approche pour la conception de deux applications concrètes. Nous évaluons l'utilité, l'utilisabilité et l'acceptabilité, d'une part, des applications produites, et d'autre part, des moyens de conception proposés aux équipes de conception, pour valoriser la prise en compte du genre.


  • Résumé

    With a focus on the problem of interactive applications acceptability for the general public, we propose to enhance the genre dimension as a prescriptive tool, a help to the design of acceptable interactive aplications. The genre dimension is indeed culturally inherent to any communication activity. Genres, as socially established, define communication structures commonly admitted and recognised by the interactants. From the study of genre, we develop a model aiming at characterising the genre in interactive applications. The predominant role of communication observed in this study, leads us to propose a model, derived from the analysis of various linguistic approaches, describing the properties of those communication structures that support interaction. Then we suggest five recurrent stages of applications design to consider genre, implicitly or explicitly, as well as recommendations allowing to better take into account the genre dimension in the design process. We introduce a notation to help the specification of interaction scenarios and facilitate the implementation of these recommendations. Finally, we produce genre-centred evaluation criteria to obtain genre-centred conclusions that can be exploitable during an iterative design approach enhancing genre. We also deliver the results of an experiment based on the design of two concrete applications, using our approach. We assess utility, usability and acceptability, of the resulting applications on the one hand, and of the design means proposed to the design teams so as to enhance the genre dimension, on the other hand.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.185-193

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 460407
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.