L'horodatage sécurisé des documents électroniques.

par Kaouther Blibech

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Alban Gabillon.

Soutenue en 2006

à Pau .


  • Résumé

    L'horodatage est une technique qui permet de garantir l'existence d'un document à une date bien déterminée. Le développement de systèmes d'horodatage sûrs correspond à un grand besoin dans beaucoup de domaines, notamment pour les soumissions de brevets, les votes électroniques, le commerce électronique et la non répudiation des signatures digitales. Dans les systèmes d'horodatage sécurisés, une ou plusieurs autorités d'horodatage traitent les requêtes d'horodatage et fournissent les preuves permettant de garantir que les requêtes ont été correctement horodatées. Cette thèse nous a permis d'élaborer deux systèmes d'horodatage sécurisé. Le premier système utilise un dictionnaire authentifié basé sur les skips listes parfaites où seul l'ajout en fin de liste est autorisé. Nous montrons que notre système d'horodatage présente de meilleures performances que les systèmes existants. Le second système d'horodatage que nous présentons est un système distribué de type k parmi n. Nous montrons d'abord que ce type de systèmes n'est pas sécurisé si les autorités qui le forment n'utilisent pas de protocoles d'horodatage sécurisés, et nous présentons ensuite un nouveau système d'horodatage distribué qui est sécurisé.


  • Résumé

    Timestamping is a technique for providing proof-of-existence of a message/document at a given time. Timestamping is mandatory in many domains like patent submissions, electronic votes, electronic commerce and non-repudiation of digital signatures. In secure timestamping systems, one or several timestamping authorities process timestamping requests and provide formal proofs in order to guarantee that requests were correctly timestamped. In this thesis, we provide two secure timestamping systems. The first one uses an authenticated totally ordered append-only dictionary based on perfect skip lists. We show that our timestamping scheme has better performances than existing ones. The second one is a distributed timestamping scheme of type k among n. We first prove that this type of distributed timestamping systems is not secure if the used timestamping authorities do not use secure timestamping protocols. We then provide a new distributed timestamping scheme which is secure.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (92 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie p.87-92

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : US 457779
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.