Les politiques publiques face à la mobilité des biens et des personnes : les apports de l'économie régionale et du commerce international

par Fabien Candau

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Marc Fleurbaey.

Soutenue en 2006

à Pau .


  • Résumé

    Après une revue de la littérature de la Nouvelle Economie Géographique (NEG) concernant les choix de localisation et les politiques publiques susceptibles d’être mises en place dans une économie mondialisée, nous focaliserons notre analyse sur trois niveaux géographiques différents : les villes, les nations et l’Union Européenne. Nous analyserons successivement quelques problèmes d’économie publique spécifiques à ces différents niveaux. Tout d'abord nous aborderons le thème de la concurrence fiscale : dans le cadre théorique de la NEG, nous démontrons premièrement, qu’une course au moins disant fiscal est à craindre entre petites juridictions, deuxièmement, qu’une politique d'harmonisation fiscale allant dans le sens d'une taxe plancher pour les pays périphériques - politique recommandée par la NEG et envisagée par la commission européenne - tend à ne pas être Pareto optimale. Puis le thème de la corruption : nous analysons comment un gouvernement central qui capte la rente générée par les entrepreneurs du secteur à rendement croissant réagit face à une baisse des coûts commerciaux. Nous verrons notamment sous quelles conditions la mauvaise gouvernance d'un gouvernement (mesurée par les montants détournés), peut suivre une courbe en U inversé sous les effets de l’ouverture commerciale. Enfin nous étudierons les préférences commercilaes de l'Union Européenne : nous démontrons que ces préférences étaient relativement bien utilisées en 2001, en particulier par les pays d'Afrique subsaharienne. Pour plusieurs de ces pays, la valeur des préférences représentait une proportion significative de leurs exportations mondiales.


  • Résumé

    After a survey of the New Economic Geography (NEG) that investigates the links between entrepreneurs’ mobility and public policies, we propose three contributions based on different geographical scales such as cities, nations and the European Union. Then we examine successively some public economic problems such as tax competition : our analysis contrasts with the NEG literature by showing firstly that only a race to the bottom occurs when trade is liberalized and secondly that a tax floor harmonization based on the small jurisdiction tax rate is not Pareto improving. Beside we focuse on the effect of trade integration on the behaviour of a corrupted government. More particularly we are going to question the conditions under which the bad governance (measured by the amount embezzled) is bell-shaped with respect to trade liberalization. Lastly our study estimates the value of EU preferences to developing countries taking into account the fact that available preferences were frequently not fully utilised in 2001, especially in sub-Saharan African countries. For several of these countries, the value of EU tariff preferences, even without accounting for tariff rate quota rents, is worth a significant proportion of their world exports.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.175-192. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : UDT 2151
  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pas de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Salle de documentation Economie-Gestion.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TH CAN
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.