Rôle du système nerveux sympathique dans les adaptations cardiaques et vasculaires pulmonaires induites par l'hypoxie chronique chez le rat

par Loïc Tual

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Paul Richalet.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .


  • Résumé

    L’exposition chronique à l’hypoxie induit une activation du système nerveux sympathique qui pourrait participer à l’hypertrophie du ventricule droit. L’hypothèse d’une action directe sur le myocarde relayée par les récepteurs a1- et/ou b-adrénergiques est probable. Néanmoins l’activation des récepteurs a1-adrénergiques vasculaires pulmonaires responsables d’une hypertension artérielle pulmonaire pourrait indirectement induire une hypertrophie ventriculaire droite lors de l’exposition chronique à l’hypoxie. Nous avons mis au point un modèle d’hypertrophie ventriculaire droite chez le rat, l’administration des traitements antagonistes a- (prazosine), b- (propranolol) ou ab-adrénergiques (carvedilol), ainsi que les techniques de mesures : hémodynamiques, morphométriques cardiaques et artérielles pulmonaires ainsi que biochimiques. Nous avons montré que parmi les traitements antagonistes du système nerveux sympathique, seuls les antagonistes des récepteurs b-adrénergiques réduisaient l’hypertrophie ventriculaire droite ainsi que l’hypertension artérielle pulmonaire induites par l’hypoxie chronique. Par ailleurs nous avons observé que le carvédilol s’opposait à la muscularisation de la paroi artérielle pulmonaire secondaire à l’hypoxie chronique, que les antagonistes des récepteurs b augmentaient les concentrations des amines myocardiques et mis en évidence l’effet intense du carvédilol sur l’expression de la PKC. En conclusion, le système nerveux sympathique participe à l’hypertrophie ventriculaire droite induite par l’hypoxie chronique par la voie des récepteurs b-adrénergiques. Le rôle de la voie des récepteurs a-adrénergiques reste incertain. Le carvédilol a des effets spécifiques pouvant laisser espérer une efficacité accrue dans la prévention de l’insuffisance ventriculaire droite qui fait suite à l’hypertrophie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 224 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f.183-224

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 037
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.