Identification de zones sensibles dans l'integrase du VIH-1 et recherche de nouveaux inhibiteurs

par Hayate Merad

Thèse de doctorat en Pharmacologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Horéa Porumb.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'intégrase du VIH-1 catalyse l'intégration du génome viral dans l'ADN cellulaire. Une stratégie reposant sur l'utilisation de peptides et d'oligonucléotides nous a permis de démontrer que l'ADN viral est reconnu spécifiquement à ses extrémités LTR par l'hélice 4 du cœur catalytique. Seul le peptide K156 avec une face polaire/chargée comme dans l'hélice 4 interagit avec l'ADN viral selon deux modes : haute affinité (Kd = 2 nM) et faible affinité (Kd = 57. 4 µM). Les analogues mutés en positions 156 (E156) et 159 (E159) et les oligonucléotides modifiés sur les six dernières paires de bases ont perdu la haute affinité. L'hélice 4 forme avec l'hélice 5 un motif bi-hélice appelé HTHi (HTH inversé) semblable à HTH, mais avec les hélices de reconnaissance et de soutien inversées. Le peptide HTHi interagit avec l'ADN viral et IN (EC50 = 104 nM). K156 et INH5 inhibent IN in vitro(IC50 = 0,5 et 0,1 µM respectivement).

  • Titre traduit

    Identification of sensitive regions in HIV-1 integrase and search of new inhibitors


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 154 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 107-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 026
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.