La toxicomanie des adolescents et la fonction maternelle

par Luiza Elena Bradley Alves De Araùjo

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychopathologie

Sous la direction de Jean-Jacques Rassial.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .


  • Résumé

    La dépendance aux drogues à l’adolescence est un problème croissant. Qu’est-ce qui fait que tant de jeunes montrent une passion sans bornes, exclusive, pour les effets psychotropes, obtenus par voies orale, nasale ou intraveineuse ? Les toxicomanies sont en rapport avec une faille singulière de la fonction maternelle, qui serait en rapport avec le déclin de la fonction paternelle et consisterait essentiellement dans un refus ou une incapacité de transmettre la loi du père. Par conséquent, l’objet de jouissance pour l’enfant n’est pas métaphorisé, ce qui rend le sujet esclave de la drogue. Le toxicomane, incapable de supporter le malaise incurable de la culture, et sans être ‘protégé’ par la loi phallique, se réfugie dans les drogues. La clinique de la drogue est très spécifique, car il faut faire la différenciation entre les diverses drogues et les différents modes d’utilisation, ce qui nous renvoie aux spécificités mêmes de la demande. Le principe fondamental est que le sujet doit être privilégié et non la drogue. Trois cas cliniques illustrent notre propos. Adriano, ne cesse pas de prendre des drogues quand il est proche de sa mère. João Carlos, pris dans le discours ambivalent de sa mère, se rend impuissant. Pour Marcelo, le problème essentiel, bien que lié à la fonction maternelle, dépend aussi de la question sociale. Le traitement et le projet social rendent possible la reconnaissance sociale et le contrôle du sujet sur les drogues : il cesse d’en être esclave.

  • Titre traduit

    Drug addiction in adolescents and the maternal function


  • Résumé

    Drug dependency in adolescence is a growing problem. Why do more and more young people show an unlimited and exclusive passion for psychotropic effects obtained either orally, nasally or intravenously? Addiction to drugs is linked to a particular failure of the maternal function which may be related to the decline of the paternal function and may consist essentially of a refusal or incapacity to transmit the law of the father. Consequently the object of the jouissance for the child is not metaphorised, making the subject slave to the drug. The drug addict, unable to bear the incurable cultural malaise and unprotected by the phallic law, takes refuse in drugs. Drug treatment has a very specific function, as it needs to differentiate between the various drugs ant the way of using them. The basic principle is that the human subject, not the drugs, should be giving pride of place. Three clinical cases illustrate our proposition. Adriano does not stop taking drugs when he is near his mother. João Carlos, caught up in the ambivalent discourse of his mother, becomes impotent. Marcelo's question, although linked to the maternal function, is also linked to the social environment. Treatment and the social project enable the subject to recognize the problem and take control of the drug: he stops being its slave.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (323 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 266-307

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 043

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006PA131031
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.