Croissance, technologies, capital humain, et taux de change dans les pays en développement

par Thai Bao Luong

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Cuong Le Van et de Jacques Mazier.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .


  • Résumé

    Un pays en développement, face au monde changeant de nos jours, souhaite trouver des voies de développement pour pouvoir sinon rattraper, du moins s'y intégrer plus, le monde extérieur. L'objectif de cette thèse est d'essayer de répondre à ce questionnement. Dans un premier temps, nous construisons un modèle théorique de croissance optimale permettant à un pays en développement de connaître les conditions pour lesquelles il peut investir en capital physique, en capital nouvelle technologie et capital humain. Nous montrons que, d'une façon générale, il commence par investir uniquement en capital physique. Plus tard, il investira à la fois en capital physique et en capital nouvelle technologique. Enfin, l'investissement en capital humain nécessaire à la production de bien nouvelle technologie accompagnera les deux autres investissements dans le dernier stade. Il est intéressant de noter que nous montrons que dans le long terme, la part destinée aux investissements en nouvelle technologie et capital humain emporte sur celle destinée au capital physique. Les chapitres 3 et 4 sont consacrés à la détermination d'un taux de change d'équilibre. Cette problématique est essentielle pour l'ouverture vers l'extérieur de l'économie. En particulier, nous proposons une méthodologie pour évaluer concrètement les déviations du taux de change d'un pays par rapport à son niveau d'équilibre. Nous donnons une application de la méthode du FEER au cas du Vietnam en relation avec les monnaies chinoise et américaine.

  • Titre traduit

    Growth, technology, human capital and exchange rate in the developing countries


  • Résumé

    We concentrate on understanding the growth process for developing countries. This work is divided into two aspects. First, we study an optional growth model to show the optimal share of physical, new technology and human capital for a developing countries. We then study the role of exportation on growth with emphasis on equilibrium exchange rate by using a partial general equilibrium model. In the last part, we use the FEER approach to examine the equilibrium exchange rates and exchange rate policies of two developing countries China and Vietnam.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (126 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 120-123

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 056
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.