La privatisation des télécommunications au Liban : étude politico-historique et économique

par Nabil Chedid

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pierre Moeglin.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .

Le président du jury était Walid Arbid.

Le jury était composé de Robert Etien.

Les rapporteurs étaient Chantal Duchet.


  • Résumé

    Dans tous les pays du monde et avec la mondialisation de l’économie, le secteur des Télécommunications a connu de grandes mutations. Le Liban, en dépit de toutes ses difficultés – qui continuent d’ailleurs jusqu’à aujourd’hui- a été contraint de suivre ce vaste mouvement, mais à son rythme et à sa manière. Dans cette ère dite de la communication, j’ai souhaité me pencher sur ce dossier pour établir un état des lieux des télécommunications dans mon pays, qui reste un pionnier dans le domaine du développement dans le monde arabe. J’ai donc commencé par exposer la situation à la veille du déclenchement de la guerre civile au moment où le Liban foisonnait de projets et semblait prêt à une restructuration des services publics, ainsi que les dommages subis pendant cette guerre, qui ont aussi constitué un frein à l’essor de ce secteur. Toutefois, les Libanais ont vite réagi pour rattraper le temps perdu, mais des considérations politiques, ainsi que les exigences d’une corruption grandissante entravent plus ou moins les efforts de privatisation et augmentent la méfiance de la population vis-à-vis d’un secteur privé livré à lui-même sans la moindre régulation. J’ai essayé de dresser un état des lieux sans complaisance étayé par une recherche poussée et des interviews inédites des principaux acteurs de ce secteur. Mais ce domaine est en pleine mutation et j’ai essayé de définir les bases d’une privatisation saine, répondant aux attentes des Libanais et conforme à ce modèle un peu particulier que constitue le Liban.

  • Titre traduit

    The privatization of telecommunications sector in Lebanon : a poltical-historic and economic study


  • Résumé

    World states and with the economic globalization have witnessed gigantic changes in Telecommunications. Lebanon, and despite all difficulties facing it, has witnessed new changes in its telecommunications sector. Those changes might have followed a special rhythm and pace that no other country might have followed. In the so called ‘era of communications’ I am going to state conditions of telecommunications in my country Lebanon which remains to be a pioneer in the sector of development in the Arab world. I will start my study by summarizing the situation in the county on the eve of Lebanon’s civil war. At the time, Lebanon had many development projects on its front burner and was ready to rehabilitate all its public services. The civil war in my country has hampered all efforts for rehabilitation including those to boost the telecommunication sector. With the bitter war over, the Lebanese moved quickly to pick up the time wasted. Unfortunately, they were faced by political considerations and calculations on the one hand, and by a corruptive administration on the other. Those two things have hindered all their efforts for privatization. Moreover, the public also lost confidence in all attempts to privatize the telecommunications sector. My study is based on facts, and on interviews conducted with key figures in the sector of communications in Lebanon. However, I have to make it clear that this sector is always witnessing new changes. My study aims at setting guidelines for a healthy privatization, and at giving answers to all expectations of the Lebanese public. The study also takes into account the so-called “Lebanese model’, which is different in nature to all other models due to Lebanon’s rare and unique composition.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 335-336

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.