Images et sons dans les hypermédias : de la correspondance à la fusion

par Hervé Zénouda

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Pierre Moeglin et de Pierre Barboza.

Soutenue en 2006

à Paris 13 .


  • Résumé

    Nous chercherons à souligner, dans ce travail, les continuités et les ruptures qu’apporte le numérique dans le rapport qui se crée entre les images et les sons. Depuis l’influence mutuelle des arts graphiques et des arts sonores en peinture jusqu’aux hypermédias aujourd’hui, on peut repérer une dynamique de convergence toujours plus affirmée des deux représentations. Si le numérique, avec son codage discret, est un moment fort de cette trajectoire, il engendre différents modes de communication spécifiques : interactivité, générativité, simulation, qui chacun, à sa manière, modifie les rapports entre les deux modalités, comme autant d’étapes vers une fusion des conditions de production. L’évolution de cette relation concerne autant le concepteur (qui manipule une ‘matière audiovisuelle’ toujours plus riche) que l’utilisateur (apparition de nouvelles applications, évolution des fonctions de recherche documentaire …) et modifie la nature même du média : plus vraiment une image et plus vraiment un son, cette fusion engendre l’apparition d’un nouvel objet audiovisuel composite, structuré et complexe.

  • Titre traduit

    Images and sounds in hypermedia


  • Résumé

    The goal of this work is to underline the continuities and breaks that digital technology brings to the relation between pictures and sounds. From the mutual influence of graphic and sound arts on painting to the hypermedia today, we can easily trace an ever-stronger convergent momentum between these two media. Digital technology, with its discrete common coding, is a strong point of this evolution, it still generates different specific ways of communicating: interactivity, generativity, and simulation. Each of them, in its own way, changes the relations between both representations (image and sound), as different steps towards a fusion of the production conditions. This relationship’s evolution concerns as much the designer (who manipulates an ever-richer “audiovisual material”) as the user (new applications appear, documentary search functions evolve…) and changes the nature of the medium itself : not anymore a picture nor a sound, this fusion creates a new composite audiovisual object, structured and complex.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (360 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 286-315

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2006 072
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.