Subjectivité, intersubjectivité et nostrité selon Ludwig Binswanger

par Mireille Coulomb

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean Naudin et de Éliane Escoubas.

Soutenue en 2006

à Paris 12 .


  • Résumé

    La psychose oblige à repenser le "sujet" depuis Descartes jusqu'à la phénoménologie de Husserl et Heidegger. Les oeuvres de Binswanger révèlent à partir du "pathologique" le fond originaire intersubjectif et intercorporel, de toute "ipséité". Binswanger se réfère à Husserl dès 1922 puis prioritairement aux oeuvres de Heidegger, notamment "Sein und Zeit". Il "revient" enfin à Husserl dans ses derniers textes. L'inspiration heideggerienne permet de passer du sujet transcendantal à l'"être-au-monde" des psychotiques. Toutefois, contre Heidegger, Binswanger insiste sur l'intersubjectivité, la "nostrité" ("Wirheit") et oppose l'amour au souci. Le "retour" à Husserl questionne l'intentionnalité du sujet transcendantal, opère une distinction entre "ego" empirique, "ego" transcendantal et "ego" pur, et pense surtout à nouveau frais la dimension de l'"alter ego". Une phénoménologie de l'intimité ("Heimat") devient possible, qu'éclaire une référence privilégiée au concept de l'"Entre" de Bin Kimura.

  • Titre traduit

    Subjectivity, intersubjectivity and we-ness according to Ludwig Binswanger


  • Résumé

    The occurence of psychosis causes one to rethink the subject concept, ranging in definition from the writing of Descartes to the phenomenology of Husserl and Heidegger. Binswanger's works on pathological cases shows the original intersubjective and intercorporal nature of all "ipseity". In 1922, Binswanger begins by refering to Husserl but later primarily focuses on the work of Heidegger, notably "Being and Time" ("Sein und Zeit"). He finally comes back to Husserl in his late texts. Heidegger's idea allow a transition from the transcendental subject to the "being-in-the-world" of psychotics. However, unlike Heidegger, Binswanger insists on intersubjectivity, "we-ness" ("Wirheit") and opposes love to anxiety. His return to Husserl questions the concept of the intentionality of the transcendental subject, establishes a distinction between empirical "ego", transcendental "ego" and pure "ego", gives a new light to the concept of the "alter ego". A new phenomenology of intimacy ("Heimat") becomes possible, clarified by a special reference to the concept of "in-between" as defined by Bin Kimura.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (423 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 392-423

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.