Pathogenèse de la tremblante des ovins : effet du génotype PRP sur la dissémination tissulaire de la PrPsc, la contamination placentaire et les modalités de transmission périnatale

par Olivier Andréoletti

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de François Schelcher.


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons développé et validé des techniques immunoistochimiques de détection de la PrPsc et d'antigènes cellulaires permaettant une cyto-localisation précise de la protéine rpion anormale chez les ovins. Ces outils et un modèle naturel ovin d'infection ont été utilisés afin d'établir le schéma de dissémination de la PrPsc dans l'organisme et les relais cellulaires mis en jeu, entre la contamination initiale et le déclenchement des signes cliniques. L'effet du polymorphisme monoallélique A136/V136 sur la pathogénie de la maladie naturelle a été établi. Nous avons également étudié le phénomène de contamination périnatale des ovins afin de confirmer ou d'infirmer la possibilité d'une contamination verticale, et de préciser le rôle du placenta dans la dissémination de l'agent infectieux. Parallèlement nous nous sommes intéressés, dans différents modèles murins et naturels d'ESTs, aux relations entre la neuro-invasion et la suvenue d'un stress oxydatif cérébral.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (245 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 216-245

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 04PA114846 B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.