Répartition et biologie de la reproduction d'un oeillet en voie de disparition, Dianthus Gratianopolitanus Vill

par Sarah Triki-Teurtroy

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jacqui Shykoff et de Andreas Erhardt.


  • Résumé

    Suite à l’activité humaine, de nombreuses espèces voient leur répartition fragmentée et leurs effectifs diminués. Ceci entraîne une cascade d’effets négatifs possibles, tant d’un point de vue génétique que démographique ou reproductif. Dianthus gratianopolitanus Vill. (Caryophyllaceae) est un œillet endémique d’Europe, présent de manière éparse, dont l’habitat préférentiel, i. E. Les pelouses calcaires, a fortement diminué au cours du XXième siècle et fait toujours l’objet de menaces. Alors que la répartition actuelle est fortement fragmentée et pourrait correspondre au cas d’une relique glaciaire, les populations de D. Gratianopolitanus ne sont que moyennement différentiées génétiquement, indice d’une fragmentation récente. De même, les populations de D. Gratianopolitanus présentent une diversité génétique plus forte qu’attendue, surtout en comparaison avec D. Sylvestris Wulf. , espèce plus commune et qui partage le même type d’habitat. Ceci pourrait être expliqué par les capacités de reproduction végétative de D. Gratianopolitanus, comme observé pour Maianthenum bifolium (L. ) Schmidt. Les risques génétiques liés à une diminution de la diversité génétique semblent donc faibles, même si les probables forts taux d’autofécondation (déficit en hétérozygotes importants) peuvent représenter une menace à long terme. En revanche, la dernière « grande » population connue (plus de 200 touffes), localisée au Chasseron, Suisse, semble souffrir d’une limitation par le pollen, d’une probable limitation du recrutement et d’un possible fardeau génétique important. Ce dernier point nécessiterait toutefois des croisements entre populations pour permettre sa validation.

  • Titre traduit

    Distribution and reproductive biology of an endangered carnation, Dianthus Gratianopolitanus Vill


  • Résumé

    Land use often provokes the fragmentation and the reduction in population size of concerned species, consequences which may have major negative effects on genetics, demography or reproduction and therefore on species survival. Dianthus gratianopolitanus Vill. (Caryophyllaceae) is a carnation endemic to Europe. This species has small and scattered populations, growing mainly on calcareous grasslands. This habitat is strongly threatened and has dramatically decreased during the twentieth century. Despite a current distribution that may correspond to that of a glacial relict and a strong fragmentation, genetic differentiation between populations is small, which may indicate a relatively recent fragmentation. Furthermore, genetic diversity is higher than expected for a species with such a fragmented distribution of small populations or in comparison with D. Sylvestris Wulf, which occurs in similar habitat but is far more common. These results may be attributable to the clonal abilities of D. Gratianopolitanus, as observed in Maianthenum bifolium (L. ) Schmidt. Therefore, extinction risk is probably less due to a loss of genetic diversity, even if the probable high selfing rates (revealed by heterozygote deficits) may lead to loss of genetic variation important for adaptability in the long run. Nevertheless, the large population (more than 200 tufts, located at the Chasseron, Switzerland) suffers from pollen limitation, a probable recruitment limitation and a possible genetic load. To confirm this last point, crossings between individuals from different populations are needed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (191 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 117-132

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2006)327
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.