Propriétés analogiques des représentations mentales de l'espace : étude comparative auprès de personnes voyantes et non-voyantes

par Amandine Afonso

Thèse de doctorat en Sciences appliquées. Sciences cognitives

Sous la direction de Philippe Tarroux.

Soutenue en 2006

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Nous nous sommes intéressés à la "plasticité" comportementale de l'individu dès lors qu'il est privé de vision dès la naissance. Plus spécifiquement, nous avons étudié la façon dont cet individu pouvait se représenter mentalement l'espace dans lequel il évolue, et la façon dont il pouvait bénéficier des informations provenant des autres sens. Il s'agissait de comprendre si des étapes indispensables dans la construction des représentations mentales opéraient dès le plus jeune âge, et dans quelle mesure la plasticité comportementale/cérébrale pouvait pallier cette privation visuelle précoce. Trois séries d'expériences ont été proposées à des participants non-voyants de naissance, non-voyants tardifs, voyants privés de vision, et voyants gardant les yeux ouverts. La première consistait en une tâche d'exploration mentale, la seconde en une tâche de comparaison mentale des distances. Dans ces deux expériences, les participants apprenaient la configuration d'un environnement spatial par description verbale ou par exploration tactile. La dernière série d'expériences avait pour objectif d'examiner si l'immersion des individus dans l'environnement à mémoriser pouvait améliorer leurs performances. Nous avons conçu une plate-fore de Réalité Virtuelle en "audio 3D", permettant de générer un environnement spatial composé de sources sonores virtuelles dans lequel les individus avaient la possibilité de se déplacer. Les résultats suggèrent que la taille de la configuration initiale n'a pas d'effet sur le traitement des relations spatiales, même si les personnes non-voyantes précoces font plus d'erreurs d'évaluation des distances sur des configurations de petite taille.

  • Titre traduit

    Analogical properties of spatial mental representations : a comparative study with sighted and blind individuals


  • Résumé

    We are interested in behavioral "plasticity" of individuals who have been deprived of vision from birth. More specifically, we have studied the manner in which the individual mentally represents the space around them, and the way in which the inidividual benefits from information coming from other senses. The aim of the study consists in understanding if the essential stages for the construction of the mental representations are in operation from an early age, and up to what point behavioral/cerebral plasticity could mitigate this early visual deprivation. Three series of experiments were proposed with participants who were categorized as blind from birth, late blind, sighted and blindfolded, or sighted with eyes open. The first two experiments consisted of a task of mental exploration and of mental comparison of distances. In these two experiments, the participants learned the configuration of a small spatial environment through verbal description or tactile exploration. The third series of experiments was aimed at examining whether the immersion of the individual in the environment would improve their performance. We designed an immersive Virtual Reality system for "3D sound", which allows for the generation of a human scale environment consisting of a spatial distribution of virtual sound sources in which the individual has the capacity to move about. The results suggest that the size of the initial configuration does not have an effect on the treatment of the spatial relations, even though blind from birth participants made more erros with regards to distance evaluation with the smaller sized configuration.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Propriétés analogiques des représentations mentales de l'espace : étude comparative auprès de personnes voyantes et non-voyantes

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (180 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-180

Où se trouve cette thèse ?