Exploration in vivo des atteintes morphologiques et microstructurelles dans la maladie de Huntington grâce à l'IRM

par Gwenaëlle Douaud

Thèse de doctorat en Interface Physique - Biologie

Sous la direction de Philippe Hantraye.

Soutenue en 2006

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    In vivo exploration of morphological and microstructural anomalies in Huntington's disease as investigated by MRI


  • Résumé

    Résumé anglais

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol., 369 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 191-228

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(2006)38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.