Modes de contrôle de la fécondité en Afrique de l’Ouest : analyse comparative (Sénégal, Mali, Burkina Faso et Ghana)

par Linda Lasbeur

Thèse de doctorat en Démographie et sociologie

Sous la direction de Patrice Vimard.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    La thèse porte sur les modes de contrôle de la fécondité, en particulier celui de la contraception, en Afrique de l’Ouest (Mali, Sénégal, Ghana et Burkina Faso) à partir des E. D. S. Dans un premier temps, nous proposons une analyse descriptive au niveau national et selon les caractéristiques socio-démographiques des femmes (milieu de résidence et niveau scolaire) à partir du modèle de Bongaarts. Afin, de comprendre pourquoi certaines femmes sexuellement actives et fécondes qui déclarent vouloir planifier les naissances n’utilisent pas de méthodes contraceptives, nous avons utilisé dans un second temps le modèle explicatif de Lesthaeghe. Enfin, s’agissant de comprendre les freins relatifs à l’utilisation de la contraception, nous avons recueilli les discours à partir d’entretiens collectifs menés au Sénégal. L’explication selon laquelle les caractéristiques sociales influencent l’utilisation d’une méthode contraceptive n’est pas suffisante. Les expériences individuelles peuvent influencer le recours à des méthodes contraceptives, et l’étude des interactions sociales apporte des éléments de compréhension au changement social.

  • Titre traduit

    Modes of fertility control in Western Africa : analyse comparative (Senegal, Mali, Burkina Faso and Ghana)


  • Résumé

    This research focuses on fertility control and especially contraception in Western Africa (Mali, Senegal, Ghana and Burkina Faso), based on data from the D. H. S. We first describe the social and demographic characteristics of the women (residence and level of education) using the Bongaarts model. To comprehend why some sexually active and fertile women who wish to limit their number of children do not use contraceptive methods, we used the Lesthaeghe model. And to understand obstacles to birth control, we conducted group interviews in Senegal. Social characteristics do not account completely for attitudes towards birth control techniques. Individual experience can influence resorting to contraception and apprehending social interaction helps in comprehending social change.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (312-[23] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 298-312

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-196
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.