Les stratégies de l’euro-syndicalisme sectoriel : étude de la coordination salariale et du dialogue social

par Anne Dufresne

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Mateo Alaluf et de Bernard Friot.

Soutenue en 2006

à Paris 10 en cotutelle avec l'Université libre de Bruxelles (1970-....) .


  • Résumé

    L’apport majeur de notre thèse est l’analyse d’un matériel empirique conséquent que nous avons collecté auprès des acteurs syndicaux communautaires. Notre analyse se concentre sur les stratégies institutionnelles des fédérations syndicales sectorielles européennes et sur leurs implications en matière d’européanisation de la politique salariale. Nous avons démontré que le développement des processus de coordination européenne des négociations collectives nationales, en particulier au niveau sectoriel, peut contribuer à renouveler la conception de la négociation collective et des relations professionnelles dans l’espace européen jusqu’alors appréhendée dans la littérature par le dialogue social. Nous avons identifié trois obstacles à la négociation collective européenne : le salaire «dépolitisé» dans le partenariat économique, le patronat devenu «partenaire-lobby» dans le dialogue social sectoriel, et la difficile européanisation syndicale.

  • Titre traduit

    Euro-trade union sectoral strategies : study of wage coordination and social dialogue


  • Résumé

    The main contribution of my thesis is the analysis of substantial empirical material that I have collected from Community trade union actors. My analysis focuses on the institutional strategies of the sectoral European trade union federations and their implications for the Europeanisation of wages policy. I have demonstrated that the development of European coordination processes of national collective bargaining, particularly at sectoral level, has contributed to reviving the concept of collective bargaining and professional relations in the European Area, which until then had been covered in the literature by the social dialogue. I have identified three obstacles to collective negociations at a European level: the “depoliticised” wage in the economic partnership, employers identified as the “lobby partner” in the sectoral social dialogue, and the difficulties encountered in the Europeanisation of trade unions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (539 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 343-378

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-184
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Campus lettres et Sciences Humaines. Centre commun de documentation en sciences humaines et sociales.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.