Des proches aux propriétaires : processus de transformation de la Russie agraire (1991-2003)

par Estelle Lezean-Kharkhordine

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Charles Szurek.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    L’analyse des rapports de propriété au sein de l’agriculture russe après l’effondrement de l’URSS et jusqu’à l’adoption du Code Foncier en 2002 est l’objet de cette Thèse. Les enquêtes de terrain furent réalisées dans les régions de Iaroslav, Novgorod, Léningrad et Samara entre 1998-2002. La première partie fait état de la politique agricole, telle qu’elle fut conçue par le gouvernement de B. Eltsine au début des années 90. Au regard de celle-ci, apparaît la distorsion entre le souhait des réformateurs de voir émerger une nouvelle classe de petits propriétaires et la réalité, caractérisée par la persistance des exploitations collectives. La raison invoquée étant la menace que représentaient les exploitations privées pour la forme d’appropriation qu’étaient les exploitations personnelles, structure héritée de la période soviétique. La seconde partie analyse la résistance des exploitations collectives via le prisme du phénomène des Svoi, c’est-à-dire le groupe des proches ou la pratique du pouvoir en proximité. La troisième partie aborde les changements durant l’ère poutinienne caractérisée par la passation de pouvoir entre les anciens Svoi qui avaient acquis de facto le contrôle sur les exploitations collectives et qui purent le transférer de jure, aboutissant à une réappropriation des biens privatisés par les administrations régionales. Le phénomène des Svoi étant, en conclusion, envisagé comme principe générique de la pratique du pouvoir dans la Russie actuelle.

  • Titre traduit

    ˜From œproximity to property : changes in Russian agriculture, 1991-2003


  • Résumé

    The dissertation analyzes changes in property relations in Russian agriculture after the collapse of the USSR and until the adoption of the new Land Code in 2002. Fieldwork research was carried out in Yaroslavl, Novgorod, Samara and Leningrad regions in 1998-2002. Part One describes the policies of the Yeltsin government in the early 1990s, which failed to create private farmers because they threatened to ruin the quasi-private production in the existing personal plots, inherited from the Soviet days. Part Тwo describes the persistence of collective farms during the 1990s through the prism of a phenomenon of svoi, of circles of proximate relations. Part Three deals with the changes during the Putin era: old circles of svoi, which by now had acquired de facto control over the former collective farms, managed to transform in into de jure property titles and sell them to new owners. Concluding remarks examine the phenomenon of svoi as a generic principle of contemporary power in Russia.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (597 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 544-554

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-156 (1-2)
  • Bibliothèque : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Bib. Durkheim / THE (ISP) 06 LEZ
  • Library : École normale supérieure. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Odds : Bib. Durkheim / THE (ISP) 06 LEZ

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.