Le déni de responsabilité : une nouvelle voie de réduction de la dissonance cognitive

par Maxime Denizeau

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Dominique Oberlé et de Patrick Gosling.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'existence du déni de responsabilité comme mode de réduction de la dissonance est étudiée à travers sept expérimentations. Six de ces expérimentations testent les effets de facteurs contextuels (ordre de présentation de deux modes de réduction, délai post-comportemental) sur le recours aux modes de réduction, et en particulier sur le déni de responsabilité. La septième expérimentation teste et certifie que le déni de responsabilité réduit l'état affectif négatif induit par la dissonance. Le mécanisme du déni de responsabilité lors de la réduction est discuté par la suite.

  • Titre traduit

    Denial of responsibility : a new way of dissonance reduction


  • Résumé

    The existence of denial of responsibility as a mode of dissonance reduction were explored in seven experiments. Six experiments tested the effects of contextual factors (the order of presentation of the two modes of reduction, delayed assessment) on the use of the modes of reduction, in particular the denial of responsibility. The seventh experiment tested and supported the hypothesis that denial of responsibility reduces the negative affective state induced by dissonance. The mechanism of denial of responsibility in dissonance reduction is discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (181 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 129-139

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-104
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.