La compréhension d'ambiguïtés lexicales présentées dans différents contextes phrastiques et discursifs chez des adultes jeunes et âgés : effets des contraintes contextuelles introduites et de la familiarité des sens des mots ambigus

par Aurélie Dommes

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Marie Louise Le Rouzo et de Daniel Martins.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Nos recherches étudient la compréhension de phrases et d'énoncés contenant des ambiguïtés lexicales chez des adultes jeunes et âgés en fonction des contraintes sémantiques exercées par le contexte et de la familiarité des sens des mots ambigus dans les deux groupes d'âge. Les résultats indiquent que les adultes âgés ont tendance à s'appuyer plus que les adultes jeunes sur les contraintes contextuelles pour accéder au sens approprié du mot ambigu. Dans les deux groupes, le sens dominant du mot ambigu paraît disponible dès le début du traitement, indépendamment des contraintes contextuelles. Chez les adultes jeunes, l'accessibilité du sens dominant diminue dans le temps lorsque cette signification se révèle incompatible avec le contexte, ce que nous attribuons à l'intervention de mécanismes inhibiteurs. En revanche, il semble que l'efficacité des mécanismes de suppression s'affaiblit avec l'âge, et ce d'autant plus que le sens à inhiber représente l'acception dominante du mot ambigu.

  • Titre traduit

    Comprehension of lexical ambiguities introduced in various sentential and discursive contexts by younger and older adults : effects of the contextual constraints and the familiarity of the meanings of the ambiguous words


  • Résumé

    Our researches studied the comprehension of sentences and utterances containing lexical ambiguities by younger and older adults according to the constraints involved by context and the familiarity of the meanings of the ambiguous words in the two age groups. The results indicated that older adults tend to rely more than the younger ones on the contextual constraints to access the appropriate meaning of the ambiguous word. In both groups, the dominant meaning of the ambiguous word seemed to be available at an early processing stage, independently of the contextual constraints. In the younger group, the dominant meaning activation appeared to decrease with time when this sense revealed to be incompatible with context. That decrease was attributed to the efficiency of the inhibitory mechanisms. However, the temporal pattern observed in the older group seemed to indicate that the suppression mechanisms are altered, especially when the meaning to be inhibited is the dominant sense.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VII-279 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 230-241

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.