Gestion des flux de l'information dans un espace semi-public : l'usage des nouvelles technologies dans le métro parisien

par Cyril Burget

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Milon.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Notre travail comprend trois études : une étude qualitative et une observation ethnographique permettent de confronter les usages de la téléphonie mobile dans le métro parisien et de voir comment se construisent les seuils de sociabilité à travers l'objet du mobile. Elles s’efforcent d’analyser les pratiques de l’"habiter" et les stratégies de connexion des utilisateurs. Une troisième étude orientée cette fois-ci sur l’organisation et la gestion de l’exploitation de la station "Saint-Marcel" rend compte des modifications de logique et d’accueil attendues sur l’ensemble du réseau souterrain ferré dans les prochaines années, ceci à travers la présentation exhaustive des composants de la dite station. Elle permet de préciser comment les relations entre les espaces publics, privés et virtuels s'imbriquent et d'interroger la mise en scène des composants techniques et humains autour des impératifs: sécuriser, informer, surveiller, et punir.

  • Titre traduit

    Management of information flows in a semi-public space : the use of new technologies in the Parisian Metropolitan


  • Résumé

    Our work is divided in three studies : a qualitative study and an ethnographic observation allow us to confront the usage of mobile communication in the Parisian metropolitan and to see how sociability thresholds are built through mobile telephone. The studies analyse the "residential" uses and the users connexion strategies. A third study, focusing on the management and running of the Saint-Marcel station, accounts for the modifications of strategy and users reception on the entire underground network expected to happen in the next few years. This is done, through an exhaustive presentation of the components of that particular station. The presentation allows us to define how the relationships between public, private and virtual spaces come together and to question the setup of technical and human components around four imperatives: to secure, to inform, to supervise and to punish.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (463 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 417-426. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-93 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.