De l'identité de la préposition en : approche lexicale, sémantique et syntaxique

par Ichraf Khammari

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Danielle Leeman-Bouix.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail tente de contribuer à déterminer l'identité de la préposition en dans le cadre de la complémentation verbale. Nous nous inscrivons dans une approche théorique autonomiste (Saussure et Harris), au sein de laquelle la langue est un système autonome dont on ne peut définir la structure sémantique à partir de l'intuition référentielle ou conceptuelle. La démarche consiste à observer les distributions de la préposition pour en construire le signifié. L'étude porte sur un large corpus de verbes entrant dans les structures N1 V en N2 et N0 V N1 en N2. L'exploitation des données est facilitée par un logiciel de tri et de classification des occurrences. Des tests syntaxiques ont permis de déterminer des listes de verbes admettant un en N complément et d'enrichir la liste des verbes supports construits avec en. Il ressort, au terme de l'analyse, que la préposition en permet partout au locuteur de présenter N2 comme constitutive et classifiante pour N1 au moment de l'énonciation.

  • Titre traduit

    About the identity of en preposition : lexical, semantic and syntactic approach


  • Résumé

    This work aims at improving the understanding of the identity of the en preposition within the verbal complementation framework. We come in the continuity of the theoretical approach of Saussure and Harris, for whom language is an autonomous system whose semantic structure can't be defined through referential or conceptual intuition. Our empirical approach consists in observing the preposition distributions in order to build its “signifié”. We studied the structures N1 V en N2 and N0 V N1 en N2 through a large corpus, thanks to a software facilitating the sorting and classifying of the data. Syntactic tests allowed to list verbs admitting the prepositional group en N as a complement, and to enrich the list of light verb constructions. The property of the en preposition is to allow the speaker to present N2 as constituting and classifying for N1 during the utterance act.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (431, 256 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 411-427. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-81 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.