L'écriture de soi, continuités et mutations : du cahier aux journaux personnels sur le web (1998-2003)

par Oriane Deseilligny

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Jacques Perriault et de Claude Meyer.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    A partir de l'analyse de vingt-cinq sites centrés sur l'écriture d'un journal personnel, ce travail se fonde sur l'hypothèse d'une métamorphose du genre du journal, dès lors qu'il est publié en ligne et donné à lire à des lecteurs extérieurs. Il ressort que le Web tend à renforcer la dimension communicationnelle du journal et que cette transformation s'effectue aussi bien au plan du discours que du processus éditorial et de la mise en texte. D'une manière générale, les journaux personnels sur le Web sont caractérisés par un métissage des pratiques, des genres et des formes. L'hybridité naturelle du journal est ainsi exacerbée par la mise en place d'une rhétorique d'adresse qui pose le lecteur extérieur en allocutaire-confident du diariste. Ensuite, les outils de publication informatique ainsi que le développement du paratexte qui participent à la mise en forme du journal et qui sont destinés à rendre le texte lisible, favorisent une certaine distanciation dans le geste scripturaire. Pour autant, si la médiation informatique affecte la forme du journal, on observe sur Internet la persistance de pratiques d'écriture et de lecture du journal qui sont liées à la culture de l'écrit et du papier et qui tendent à inscrire le journal en ligne dans la continuité de sa tradition manuscrite.

  • Titre traduit

    Writing about the self, continuity and transformations : from copybook to diaries on line(1998-2003)


  • Résumé

    Based on the analysis of 25 websites focused on the writing of personal diaries, this work lies on the hypothesis that the intimate diary as a genre is metamorphosed when published on-line and read by external readers. What emerges is that the Web tends to strengthen the communication dimension of the diary. Such transformation takes place at different levels, such as that of the discourse, the editorial and formating process. On-line personal diaries are more generally characterised by a mixing of genres, practises and forms. The natural hybridity of the diary is thus reinforced by the appearance of a rhetoric intended for an audience which leads the external reader to be both the confident and the addressee of the diarist. Besides, whilst they first aimed at rendering the text legible when finalising the presentation of the diary, both the computer publishing tools and the increasing use of the paratext actually contribute to the creation of a scriptural distance which transforms the diary. Yet, even if there is interference between the computer and the text we can note that diaries found on the Internet are still written and read like they used to be. They are part of a text and paper culture that is handwritten and that tends to make on-line diaries part of the tradition of handwritten works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (541 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 512-536

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-60
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.