Philosophie postmétaphysique et construction théorique chez Jürgen Habermas

par Jean-Marc Durand-Gasselin

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques Bidet.

Soutenue en 2006

à Paris 10 .


  • Résumé

    Notre travail poursuit deux buts inégaux et articulés. Il s'agit, tout d'abord, d'essayer de suivre, en partant d'hypothèses appropriées, le mouvement d'ensemble de la construction habermassienne, de là il s'agit de réexaminer trois reproches classiques qui ont accompagné sa réception, en France et ailleurs : son caractère idéaliste (transparence, optimisme), son caractère de philosophie de l'histoire (méta-récit, néo-évolutionnisme), et son éclectisme (synthèse molle ou improbable). Nous partons donc de l'hypothèse que Habermas se fait une idée précise et consistante, marquée par la lecture précoce de Löwith, à la fois de ce à quoi la philosophie ne peut plus prétendre dans une période postmétaphysique qui lui interdit toute voie d'accès privilégié à la vérité ainsi que toute synthèse du savoir, mais aussi de ce qu'il reste de son rôle et de la manière dont elle peut espérer construire des solutions susceptibles d'orienter la pratique. Prenant en charge une reconstruction du marxisme comme théorie critique, Habermas assume les contraintes multiformes de ce travail théorique faillible qui doit multiplier les corroborations latérales en s'appuyant à la fois sur le travail historique, sur les mises en perspective herméneutiques de l'histoire de la théorie, et sur une construction conceptuelle guidée par l'image du puzzle. Suivant ainsi les pistes de ce chantier complexe qui fait primer la continuité, il devient possible de réévaluer précisément les places que tiennent pour lui les références auxquelles on veut le réduire (Kant ou Apel, Hegel ou Parsons etc. ), mais aussi la densité et la cohérence d'un puzzle irréductible au manteau d'Arlequin.

  • Titre traduit

    Postmetaphysical philosophy and theorical construction in the work of Jürgen Habermas


  • Résumé

    Our work proceeds with two unequal and articulate purposes. First of all seeting off appropriate hypothesis the point is to try to follow up the whole combined movement of the philosophical construction of Habermas. From there the question to re-study carefully three classical objections which escorted his reception in France and everywhere else : his idealistic construction ( transparency, obviousness, optimism) his personal view upon the philosophy of history ( meta-narration, neo-evolutionism) and his eclectism ( limp or improbable synthesis). Therefore we shall leave from the hypothesis that Habermas gets for himself a precise and consistant idea impressed by the precocious reading of Lowith, about, at one and the same time, what philosophy cannot require any longer in a postmetaphysical period of time wich forbids her any priviledged access to the truth as well as any synthesis of the knowledge but also what remains of her position and the way philosophy may expect build up liable solutions orientating the practice. Assuming responsability for a reconstruction of the marxism as well as a critical theory habermas takes upon himself the multiform constraints of this theroretical and fallible work which tends to increase lateral corroborations leaning on the historical research as well as on the hermeneutical prospect of the history of theory, and also on a conceptual structure directed by the puzzle metaphor. Following so forth the track of this most complex gantry the continuation of wich is most importance it becomes possible not only to reevaluate precisely the fair positions in wich he is wanted to be restricted ( Kant or Apel, Hegel or Parsons, etc. ) but also to reckon the specific density and the coherence of a puzzle wich cannot be limited to the Arlequin's coat.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par la Lettre volée à [Bruxelles]

Le puzzle postmétaphysique de Jürgen Habermas : la trajectoire philosophique de la théorie de l'agir communicationnel


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (605 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 595-605

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-45 (1-3)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2006PA100045
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2016 par la Lettre volée à [Bruxelles]

Informations

  • Sous le titre : Le puzzle postmétaphysique de Jürgen Habermas : la trajectoire philosophique de la théorie de l'agir communicationnel
  • Dans la collection : Collection Essais
  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • ISBN : 978-2-87317-468-2
  • Annexes : Notes bibliogr. en bas de pages. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.