Phonologie et migration : Aveyronnais et Guadeloupéens à Paris

par Elissa Sobotta

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Bernard Laks et de Thomas Krefeld.

Soutenue en 2006

à Paris 10 en cotutelle avec Ludwig-Maximilians Universität (Munich, Allemagne) .


  • Résumé

    La présente thèse étudie comment les systèmes phonologiques de migrants des départements Aveyron et Guadeloupe changent en contexte parisien. Cette question est analysée dans une étude transversale basée sur 38 heures de parole spontanée de 100 locuteurs, d'un côté dans la perspective de la production, de l'autre dans la perspective de la perception. Dans le cadre de la phonologie exemplariste, deux variables sont analysées : le schwa et les clusters obstruante-liquide finals. L'étude montre que le changement des systèmes phonologiques passe par le lexique : l'emprunt de mots à fonction grammaticale ou discursive mène à la longue à un changement de la structure phonologique. Pour le classement des idiolectes hybrides des migrants dans l'espace de variétés du français, il est recouru à une expérience de perception. Celle-ci montre que la perception des accents est continue, ce qui suggère une conception prototypique des variétés.

  • Titre traduit

    Phonology and migration : Aveyronnais and Guadeloupeans in Paris


  • Résumé

    This thesis presents an analysis of the change in the phonological systems of migrants from the French departments of Aveyron (Southern France) and Guadeloupe (West Indies) moving to Paris. This topic is explored in a cross-sectional study based on 38 hours of spontaneous speech from 100 speakers, in the perspective of production on the one hand, in the perspective of perception on the other hand. In the framework of exemplar-based phonology, two variables are analysed: the schwa and the final obstruent-liquid-clusters. The study shows that the phonological systems change through the lexicon: borrowing of words with a grammatical or discursive function triggers a change of phonological structures. In order to classify the hybrid idiolects of the migrants with respect to the varieties, a perceptual experiment was conducted. The results show that the perception of accents is continuous, suggesting a prototypical conception of the varieties.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VI-318 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 285-315. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 06 PA10-38
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.